vendredi 25 juillet 2008

La crise politique belge et les médias


Le quotidien De Morgen évoque le rôle des médias dans l'actuelle crise politique en Belgique : "Les normes de l'éthique journalistique ne revêtent pas une valeur flamande, wallonne ou néerlandaise, elles ont une portée universelle. La restitution objective des faits en fait partie. De nombreux médias américains ont laissé tombé ce principe journalistique juste après le 11 septembre, mus par des motifs nationalistes ou par la crainte d'être taxés d'antipatriotisme. ... Dans l'agitation des turbulences politiques en Belgique, aussi bien la presse wallonne que flamande menacent d'adopter la même attitude que celle des journalistes américains. ... Sur ce point se profile le danger qu'apparaisse une association entre politique et journalisme qui mette à mal la mission de la presse en tant qu'observateur critique du pouvoir. ... L'emploi intentionnel des superlatifs, de la généralisation et de l'exagération, dans le but de conquérir le lecteur, enfreignent les devoirs fondamentaux du journalisme."

Aucun commentaire: