vendredi 4 juillet 2008

SOS Racisme accuse Air France de "fichage ethnique"


SOS Racisme a accusé mercredi 2 juillet Air France de "discrimination" et de "fichage ethnique" car la compagnie utilise des fiches indiquant l'aspect ethnique des stewards et hôtesses volontaires postulant pour travailler sur les "vols spéciaux".
Selon un communiqué de SOS Racisme, il s'agirait pour Air France de "satisfaire les demandes commerciales de certains passagers", ce que conteste la compagnie, qui vante un moyen de promotion de la diversité au travers de ses personnels navigants commerciaux (PNC, stewards et hôtesses).
"C'est un outil d'équité et de diversité" pour composer les équipages des "vols spéciaux" (vols officiels, avions affrétés par de gros clients: fédérations sportives, entreprises, vols humanitaires) et des "manifestations exceptionnelles", a expliqué Air France à l'AFP.

"Montrer" la diversité
"Notre personnel est très divers. Nous tenons à le montrer sur les vols spéciaux où c'étaient toujours les mêmes qui partaient auparavant", précise un porte-parole.
Pour chaque PNC volontaire, une fiche est remplie par un cadre lors d'un entretien. Après la taille et avant la couleur des cheveux, il est demandé de le classer parmi 7 critères ("africain, antillais, asiatique, eurasien, indien, méditerranéen, occidental"), confirme la compagnie. Des critères "illégitimes" et "illégaux" au regard des textes constitutionnels, s'indigne SOS Racisme.
Air France souligne que "ce procédé est déclaré à la Cnil (NDLR: la Commission nationale informatique et libertés) depuis février 2004" et que les renseignements à caractère ethnique "ne sont pas obligatoires" et conservés "avec l'accord" du salarié. (AFP)

Aucun commentaire: