mercredi 6 août 2008

Albert II et l'interculturel


"En ce moment où les égoïsmes collectifs prennent un peu partout dans le monde des formes inquiétantes, montrons qu'il est possible de faire vivre harmonieusement dans un même pays les femmes et les hommes de cultures différentes qui l'habitent. Ce serait le plus bel hommage que nous puissions rendre au roi Baudouin. Faisons vivre ce civisme fédéral auquel il nous appelait et ne sous-estimons pas la valeur d'exemple qu'il peut avoir pour l'Europe."
Ce discours n'a pas été prononcé le 21 juillet 2008, mais le 9 août 1993, le jour de la prestation de serment d'Albert II comme sixième roi des Belges. Son règne entier est marqué par ce processus de fédéralisation de l'Etat, qu'il envisage avec plus de sérénité que Baudouin,

Aucun commentaire: