lundi 4 août 2008

Une partition de la Belgique selon le modèle tchécoslovaque ?



Le président tchèque, Václav Klaus, a conseillé aux Belges divisés de se séparer si nécessaire selon le modèle des Tchèques et des Slovaques. L'hebdomadaire libéral Tý?den considère que c'est une mauvaise idée : "Le temps a montré que la séparation n'a aidé ni les Tchèques ni les Slovaques. En République tchèque, le miracle économique auquel beaucoup croyaient puisque Prague n'était plus tenue d'aider financièrement les Slovaques, n'a pas eu lieu. Si l'on compare les résultats économiques, les Slovaques ont nettement plus progressé que les Tchèques. Par contre, les Slovaques ont souffert du meciarisme (pendant le mandat du Premier ministre autocratique Vladimir Meciar) et assistent aujourd'hui avec le ficoisme (du nom de l'actuel Premier ministre Robert Fico), à une combinaison à peine plus civilisée de provincialisme, de nationalisme et de vues communistes. Sans la Tchécoslovaquie, les Tchèques et les Slovaques ont perdu de leur importance sur la scène internationale et sont devenus insignifiants."

Aucun commentaire: