mardi 6 janvier 2009

Début d'incendie à la synagogue de Forest

La police est intervenue lundi soir pour un début d'incendie à la synagogue Beth Hillel de Forest. Il a été rapidement éteint et n'a pas nécessité l'intervention des pompiers. L'incendie serait d'origine criminelle. Depuis deux jours, le niveau d'alerte des services de police a été relevé dans plusieurs villes belges, de crainte d'une "importation" du conflit du Proche-Orient.
A lire aussi : La France craint l'importation du conflit.
Des inconnus ont allumé un feu lundi soir devant une synagogue à Bruxelles, noircissant légèrement la porte d'entrée, a-t-on appris mardi auprès de la police locale.
"Il y a eu un petit début d'incendie devant la porte d'une synagogue. On ne sait pas s'ils (les auteurs, ndlr) ont fait brûler du papier ou de l'essence ou autre chose. Seule la porte est noircie par de la suie", a déclaré la commissaire Fany Wellens, porte-parole de la police pour le sud de la capitale belge.
La police est intervenue lundi vers 20h30 à la synagogue Beth Hillel, située à Forest, a précisé Mme Wellens. Le début d'incendie a été rapidement éteint et n'a pas nécessité l'intervention des pompiers.
"Il s'agit peut être de mauvais plaisantins qui profitent de la situation à Gaza pour mettre de l'huile sur le feu", a expliqué la porte-parole de la police, qui a exclu qu'il se soit agi d'un cocktail Molotov.
Depuis lundi soir, le niveau d'alerte des services de police a été relevé dans plusieurs villes belges, de crainte d'une "importation" du conflit du Proche-Orient. Mais aucune tension particulière n'est toutefois ressentie par la police ces derniers jours.
"Il a été demandé aux polices d'Anvers , Bruxelles et Uccle où se situe l'ambassade d'Israël, une présence policière accrue (à proximité) des intérêts de l'Etat d'Israël et de la communauté juive dans notre pays, en plus des mesures de sécurité déjà en vigueur depuis de nombreuses années", a annoncé le Centre de crise du gouvernement mardi dans un communiqué.
La police est déjà particulièrement vigilante depuis plusieurs jours à Anvers, où vivent d'importantes communautés musulmane et juive. Elle a notamment procédé à une centaine d'interpellations lors de manifestations pro-palestiniennes non autorisées.
De nouvelles manifestations sont annoncées dans les prochains jours dans plusieurs villes belges mais elles restent à confirmer.
(D'après AFP et Belga)

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
Voilà, c’est parti, les démons sont lâchés, la boîte de Pandore est ouverte ou si vous préférez, le djinn est sorti de sa bouteille. Bonne chance pour l’y enfermer à nouveau !

Aucun commentaire: