vendredi 8 mai 2009

Benoît XVI est plus déterminé que jamais

Benoit XVI ne démissionnera pas. La détermination tranquille de cet homme est étonnante.
A 82 ans il s'envole ce matin de Rome pour son douzième voyage hors d'Italie. Et pas le moindre puisque c'est la Terre Sainte, le voyage par excellence pour un pape.
Son programme est très chargé.
Plus dense que lors de ses premiers déplacements il y a quatre ans. Pas moins de 28 discours en neuf jours.

On disait à l'époque que ce pape âgé s'économisait. C'était en 2005, il avait soixante dix huit ans. Curieusement il semble avoir depuis pris un rythme de pontificat lent mais très constant. Il habite visiblement la fonction et n'en a plus peur comme lors des premiers temps. Il a aussi imposé son style. A l'écoute - plus qu'on le croit - mais imperméable aux critiques, il avance là où il pense devoir aller.

Ce qui laisse penser à Rome que ce «pontificat de transition» sera peut-être plus long que prévu. Tout peut toujours certes arriver, notamment dans des zones à risques. Mais il semble bien que les mois de tempête que Benoît XVI vient de traverser l'ont plutôt confirmé dans sa mission. Quant à son image elle s'est peut-être dégradée mais il s'en moque.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
PANZERPABST
Ce pape est blindé contre toute forme de critique et obstiné comme tout conservateur bavarois de son style. La seule chose qui nous intéresse dans cette affaire c’est en quoi son voyage au moyen Orient est de nature à faire avancer le dialogue interreligieux.
A dire vrai, nous avons quelque doute.
MG

Aucun commentaire: