jeudi 28 mai 2009

A droite ou à gauche

Michel Konen édito

Voilà, qui est dit : "Je ne m’allierai pas avec le MR pour gouverner Bruxelles et la Wallonie ". Le président du PS, Elio Di Rupo, a, au cours de l’excellent Huis clos de la RTBF hier soir, joué carte sur table et coupé les ponts.

A ceux qui spéculaient encore sur la possibilité pour les frères ennemis de se rabibocher après le 7 juin, il a, cette fois, clairement dit : PS - MR, c’est non. Ce sera un rassemblement des gauches sous la houlette du PS ou une coalition de droite emmenée par les libéraux.

La stratégie de Di Rupo est claire. Il entend, en radicalisant sa position, bipolariser la fin de la campagne électorale. Mais elle comporte, pour lui, de nombreux risques. Car sa déclaration fait aussi, même s’il s’est bien gardé de les nommer, d’Ecolo et du CDH les arbitres du combat des chefs.

De son côté, Reynders martèle plus que jamais que le PS, empêtré dans les affaires, est infréquentable. Et que le résultat des régionales aura une influence sur le gouvernement fédéral.

Et un remaniement du gouvernement fait de moins en moins de doutes. L’âpreté du débat entre rouges et bleus est à son paroxysme. Plus personne ne comprend qu’ils se partagent la gestion du pays dans un tel climat de détestation. Déjà, certains évoquent de possibles élections fédérales à la fin de l’automne.
S’il faut passer par là pour avoir des gouvernements qui puissent agir, soit. Cela vaudra toujours mieux que l’immobilisme actuel !

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
And the winner is... Ecolo!
Magnifique édito d’un Konen toujours égal à lui-même.
Voilà qui rend les choses enfin claires. Soit un olivier, soit son contraire.
Reynders a beau être imbuvable, il l’avantage de rendre les choses claires.
Ce sera une majorité de droite ou de gauche.
Désormais, l’électeur l’électeur francophone sait à quoi s’en tenir et comment voter.
En Flandre c’est beaucoup plus flou.
Ce scrutin sera le plus important de l’après guerre pour l’avenir de Bruxelles, de la Wallonie et de la Belgique.
MG

Aucun commentaire: