samedi 13 juin 2009

Les conditions du VLD pour monter dans l’exécutif flamand

Sven Gatz (Open VLD). © Belga (archives)

L’Open VLD veut d’abord un accord au niveau flamand sur un cadre et une méthode pour la réforme de l’Etat avant d’envisager une éventuelle participation au gouvernement du nord du pays, a déclaré le négociateur libéral Sven Gatz sur la VRT.

Sur le plateau de l’émission politique de Canvas « Terzake », le négociateur des libéraux flamands pour la formation d’une majorité en Flandre a indiqué vouloir obtenir un accord sur la méthode qui sera appliquée lors des négociations de la réforme de l’Etat avec les francophones.

L’Open VLD se dit partisan de la “bonne vieille méthode”, à savoir des contacts discrets entre les présidents de partis flamands. ”Ce n’est qu’une fois le cadre clairement défini que nous discuterons d’une éventuelle participation au gouvernement régional”, a indiqué Sven Gatz, ajoutant que, pour l’Open VLD, une réforme de l’Etat ne doit pas seulement conduire à un renforcement de la Flandre mais aussi du fédéral.

Par ailleurs, Sven Gatz a assuré qu’il n’était pas candidat à la présidence de l’Open VLD, après la démission de Bart Somers.
(belga)

Aucun commentaire: