jeudi 10 septembre 2009

Echos des mosquées

Par Georges Malbrunot
La hiérarchie de la Gendarmerie nationale française a fait une découverte surprenante : la moitié environ du matériel de brouillage des appareils GPS, mis en vente sur le marché, est utilisée par les responsables religieux dans les mosquées françaises.

Il s’agit de clés qui brouillent les fréquences d’émission des téléphones portables. Elles sont achetées par les associations musulmanes, « pas forcément pour brouiller les écoutes des services de sécurité, mais aussi pour éviter tout simplement que les portables des fidèles ne sonnent pendant le prêche », précise une source informée.

C’est au cours d’une enquête sur des malfaiteurs qui utilisaient ce type de matériel que les services spécialisés de la gendarmerie nationale ont fait cette découverte.
(L'orient indiscret)

Aucun commentaire: