lundi 23 août 2010

Pas de négociations si Israël reprend la colonisation

Les négociations directes entre Palestiniens et Israéliens ne pourront pas continuer si Israël reprend sa politique de colonisation, a mis en garde le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dans une lettre adressée à la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

"Si Israël reprend ses activités de colonisation, y compris à Jérusalem-est, nous ne pourrons pas poursuivre les négociations", écrit M. Abbas dans cette lettre datée de vendredi et dont l'AFP a obtenu une copie lundi.

Des pourparlers de paix directs entre Israéliens et Palestiniens reprendront le 2 septembre à Washington en présence du président égyptien Hosni Moubarak et du roi Abdallah de Jordanie et peuvent aboutir "d'ici un an", a annoncé vendredi la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

"Pour que les négociations aboutissent, elles doivent être à la fois justes et menées de bonne foi", écrit M. Abbas, qui souhaite que les dossiers sensibles que sont les contours d'un futur Etat palestinien, le statut des réfugiés palestiniens ainsi que celui de Jérusalem figurent au menu des négociations."Mon plus grand espoir demeure de reprendre des négociations significatives avec Israël pour mettre fin au conflit. Toutefois, je crains que les activités de colonisation en cours, en particulier à Jérusalem-est (...) nuisent à la crédibilité des négociations aux yeux de mon peuple", a estimé M. Abbas.
Dans cette lettre, M. Abbas souligne également que les Palestiniens seront "très sensibles" à toute nouvelle construction à Jérusalem-est, aux démolitions de maisons palestiniennes ou à des confiscations de terre.
(Belga)

Aucun commentaire: