dimanche 10 octobre 2010

Ahmadinejad wil samen met de paus werken aan een "nieuwe wereldorde"

De Iraanse president Mahmoud Ahmadinejad heeft een brief geschreven aan paus Benedictus XVI en de Heilige Vader een "heilige alliantie" tegen de secularisering aangeboden meldt Corriere della Sera. De brief zou 6 oktober aan het einde van de wekelijkse audiëntie door een vice-president zijn aangeboden.

De Iraanse president dankt de leider van de Rooms-Katholieke Kerk voor het feit dat hij zich heeft uitgesproken tegen de plannen voor de verbranding van korans in de Verenigde Staten. Ahmadinejad wil er samen met de paus aan werken "de tendens van de mens te stoppen om zich slechts op het materiële leven te concentreren". Iran wil samen met de paus werken aan een "nieuwe wereldorde", aldus Ahmadinejad. (mvl)

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
SUS A SATAN
Mahmoud Ahmadinejad et Benoît XVI ont un ennemi commun, celui-là même que le prédécesseur du premier appelait le grand Satan. Le pape allemand s’en prendrait plutôt à ce qu’il considère comme le fléau de la sécularisation
L’iranien veut promulguer un nouvel ordre spirituel mondial pour combattre ce qu’on appelait jadis le «matérialisme athée». ("de tendens van de mens te stoppen om zich slechts op het materiële leven te concentreren".)
Autrefois celui –ci relevait du bastion soviétique. Depuis son effondrement, ce module tend à désigner l’occident capitaliste. Mahmoud Ahmadinejad dans sa « croisade » contre le matérialisme du «veau d’or» donne du grain à moudre à l’islamisme, ennemi de la démocratie et du consumérisme occidental.
Comme disait feu Mohammed Arkoun, il faut promouvoir la modernisation de l’islam, pas l’islamisation de la modernité. Vaste
défi !
MG

APRES SCHAERBEEK, OSKAR FREYSINGER EGALEMENT INDESIRABLE A BRUXELLES
(Belga)
La direction de l'hôtel Crowne Plaza, situé sur le territoire de Bruxelles, a annulé jeudi la conférence prévue samedi du leader suisse anti-minarets, Oskar Freysinger, d'un commun accord avec les autorités de la Ville , a-t-on appris vendredi de ces dernières. L'association Euboco, groupe catholique radical, avait déplacé la conférence qu'il devait donner à Schaerbeek car il y était également indésirable.

Euboco, association "pour la défense de la culture chrétienne occidentale", avait invité Oskar Freysinger à tenir une conférence à Schaerbeek sur les "dangers de l'Islam" le samedi 9 octobre. Les autorités communales avaient cependant convaincu le responsable du centre de conférence Diamant d'annuler l'événement. "Les responsables du centre de conférence ne semblaient pas être au courant ni du titre de la conférence, ni de la réputation de l'organisateur. Après avoir été informés, notamment quant à leurs responsabilités en cas de problème, les responsables du centre de conférence ont pris la décision de ne plus mettre à disposition leur salle de conférence", peut-on ainsi lire dans un communiqué de la bourgmestre faisant fonction de Schaerbeek, Cécile Jodogne. Depuis, Euboco annonce sur son site internet que la conférence est maintenue, mais déplacée au Crowne Plaza, avenue le la Loi , une artère située sur le territoire de la Ville de Bruxelles. Les autorités communales de Bruxelles ont pris jeudi contact avec la direction de l'hôtel, qui a, à son tour, annulé la venue du controversé conseiller national UDC dans ses installations. (VIM)
Source: Belga

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
RIEN QUE DU BEAU MONDE

La meilleure est que la conférence s’est finalement tenue en français ... au Parlement flamand, par la grâce de Philippe De Winter. De quoi exiger la démission du président de ce parlement le très contesté et contestataire Jan Peumans.
« Jan Peumans traite, dans le magazine flamand "Humo" daté du 15 décembre 2009, les résistants de "crapules de rue". Un an plus tôt, dans "Het Laatste Nieuws", il utilise les termes "assassins" et "lâches". Le 6 février 2010, dans Le Soir, il traite de « lâches » les résistants qui ont tué son oncle, un collaborateur membre du VNV.
Il est victime d'une altercation à Visé le 12 septembre 2010 L'auteur présumé de l'agression dément formellement. »(wikipédia)

ANTI-MINARETPOLITICUS GEEFT OMSTREDEN LEZING IN VLAAMS PARLEMENT
epa
BRUSSEL - De omstreden islamvoordracht in Brussel door de Zwitserse politicus Oskar Freysinger, die aan de basis ligt van het minarettenverbod in zijn land, ging gisteren uiteindelijk door in het Vlaams Parlement. Twee zalen hadden hem eerder geweigerd.
Freysinger zorgde er via allerlei acties en een referendum voor dat er een minarettenverbod kwam in Zwitserland. De vzw Euboco, die de westerse christelijke cultuur wil promoten en verdedigen, had hem uitgenodigd om in Brussel een lezing te geven over de gevaren en de bedreigingen van de islam.

Oorspronkelijk zou de lezing doorgaan in het Diamant Center maar de Schaarbeekse burgemeester Cécile Jodogne verhinderde dit. Dan werd een zaal gehuurd in het Crowne Plaza Hotel maar ook daar stonden Freysinger en een veertigtal geïnteresseerden voor een gesloten deur na een tussenkomst van de Brusselse burgemeester bij de hoteleigenaars. Filip Dewinter van Vlaams Belang trok dan met de groep naar het Vlaamse parlement waar de lezing uiteindelijk doorging.

Aucun commentaire: