vendredi 19 novembre 2010

Comment sait-on qu'il y a 638 000 musulmans en Belgique ?

Dès la rentrée prochaine, les jeunes filles du secondaire ne pourront plus porter le voile. © BelgaLe dernier rapport du Pew

Research International, un think tank américain, a repris le résultat des recherches du sociologue Jan Hertogen, qui estime à 6 % de la population belge la proportion de musulmans vivant en Belgique (638 000 personnes), en corrigeant le nombre que Pew Research avait publié en 2009 (2,6% et 281 000 personnes) sur la base d’une enquête précédente de Jan Hertogen (enquête ESS 2006, KU Leuven).

Comment le sociologue a-t-il procédé ? « Pour cet update, explique-t-il, j’ai d’abord calculé le nombre d’habitants d’origine étrangère en Belgique: étrangers, étrangers devenu belges, ainsi que le taux de fécondité de ces derniers et cela, par nationalité (194 nationalités). Voir : pour les tableaux et la méthodologie.
Ensuite j’ai repris les données d’une enquête menée, en 2008, par l’administration fédérale allemande des migrations auprès de 5 000 personnes originaires d’un pays où l’islam est la religion majoritaire.
Cette enquête a évalué, par pays d’origine, leur « degré d’islamité ». L’enquête a donc permis de distinguer les immigrés qui mettent en avant leur identité musulmane et les autres, en fonction de leur pays d’origine.

« Par exemple, en Allemagne, 88% des Marocains et des Turcs se définissent comme musulmans, avec toutefois, une différence entre les Allemands d’origine marocaine ou turque, et les étrangers de ces deux nationalités. Je fais l’hypothèse que ce ratio est le même en Belgique… Cette méthodologie a été utilisée aux Pays-Bas, en 2006, sans update depuis lors.
Marie-Cecile Royen

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
UNE METHODE MODEREMENT CONVAINCANTE

Aucun commentaire: