jeudi 18 novembre 2010

Sarah Palin se voit battre Barack Obama lors de la prochaine présidentielle

Elle n'a pourtant pas clairement dit briguer l'investiture du parti républicain pour se présenter contre l'actuel président

Sarah Palin, l'égérie de la mouvance ultra-conservatrice du Tea Party, a dit mercredi lors d'une interview qu'elle pensait être en mesure de battre le président Barack Obama lors de la prochaine élection présidentielle américaine, dans un peu moins de deux ans.

Lors de cet entretien accordé à la chaîne ABC, Mme Palin, candidate à la vice-présidence des Etats-Unis en 2008, n'a pas clairement dit qu'elle comptait briguer l'investiture du parti républicain pour se présenter contre l'actuel président.
"En ce moment, je suis en train de tâter le terrain (...). J'essaye d'évaluer si (une candidature, ndlr) serait une bonne chose pour le pays, pour ma famille", a dit Sarah Palin dans cette interview qui doit être diffusée in extenso le 9 décembre.
Mais lorsqu'on lui a demandé si elle pensait pouvoir battre Barack Obama, Mme Palin a répondu: "Je le crois".
Sarah Palin a démissionné de son poste de gouverneur de l'Alaska l'an dernier et n'exerce plus aucun mandat électif. Elle a un contrat avec la chaîne conservatrice Fox en tant que commentatrice et un documentaire en huit parties qu'elle a tourné sur l'Alaska est diffusé en ce moment à la télévision américaine.
Il y a un an, elle a publié un ouvrage intitulé: "Virer rebelle: une vie américaine". Son nouveau livre intitulé "America by Heart: reflections on family, faith, and flag" (L'Amérique au coeur, réflexions sur la famille, la foi et le drapeau) doit paraître mardi prochain.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LE CAUCHEMAR AMERICAIN
Un lecteur commente avec sagacité :
« Obama est un intellectuel, genre détesté par l'américain moyen. Quand à Palin, elle ne risque pas d'être considérée comme une intello, et elle s'en vante.
The future is bright.....
Elle doit être l'exemple du rêve américain. Même en partant avec les tares qui sont les siennes, elle est capable d'être la tête du ticket républicain et avec le niveau intellectuel moyen des USA, elle pourrait se faire élire.

Quand on a élu un W Bush 2 fois, on est capable d'élire n'importe qui. »

Un autre tombe dans la paranoïa

« Il vaut mieux Palin, chrétienne de droite, qu'Obama, musulman de gauche. »
On imagine qu'il écrit "musulman" en pensant "noir".
Pauvre Amérique, elle est en train de devenir la caricature d’elle-même.
Quo vadis America ?

Aucun commentaire: