dimanche 12 décembre 2010

Wikileaks : le Vatican « antisémite »

Les diplomates américains estiment que certains hauts responsables de la hiérarchie du Vatican “manifestent des restes de sentiments antisémites”, selon un télégramme diplomatique divulgué par le site WikiLeaks. Notre blog spécial consacré à Wikileaks

Le câble a été confié par le site au quotidien américain The New York Times et à d'autres organes de presse.

Selon le New York Times, un câble diplomatique américain de 2002 indique que “malgré de réel progrès” dans les relations du Vatican avec la communauté juive sous le pape Jean Paul II, certains dans la hiérarchie catholique “manifestent des restes de sentiments antisémites”.

Le document cite “un responsable âgé d'origine française” (“older desk officer of French origin”) qui se plaint dans les termes suivants: “La forte attention (du gouvernement américain) pour l'antisémitisme moderne européen dérive de l'influence excessive des Juifs dans nos médias et notre gouvernement”.

D'autres responsables du Vatican dont le nom n'apparaît pas sont également cités dans le télégramme comme ayant déclaré que certaines poursuites judiciaires contre l'Eglise “étaient l'oeuvre de juges juifs ayant trop d'influence” aux Etats-Unis.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
PAS DE QUOI EN FAIRE UN PLAT DE LENTILLES
A force de crier au loup pour des broutilles, comme celles-ci on finira par créer un vrai problème.

Ce n’est pas parce qu’un vieux prélat gâteux voit trop de signatures juives dans les médias libéraux qu’il exècre que le Vatican est forcément antisémite ni parce qu’on déroule des tapis de prière dans certaines rues très musulmanes de Marseille qu’on est sous l’occupation islamiste.

Même chose pour le concours des miss accusé soudain de racisme.

Chacun jugera selon ses critères. Ras le bol du politiquement correct qui fait le lit du populisme le plus ringard.

La presse à tort de faire un monde de ces ragots du café du commerce

Un internaute commente :
« Quand je lis les réactions de chacun, je constate que "nos élites politiques" n'ont plus pied avec la réalité. Les partis "populistes" ne cessent de monter partout en Europe pendant que les partis traditionnels, n'entendant pas les besoins de protection des peuples, nous rabachent les mêmes discours anesthésiants. Le réveil risque d'être douloureux... »


TOLLE EN FRANCE APRES LES PROPOS DE MARINE LE PEN
Marine Le Pen, a qualifié «les prières de rue» de musulmans «d’occupation», sans «blindés» ni «soldats», mais d’«occupation tout de même». Tous les autres partis politiques condamnent unanimement ces déclarations.

Martine Aubry s’est dite samedi « choquée » par les déclarations de Marine Le Pen qui a établi un parallèle avec l’Occupation pour vilipender « les prières de rue » des musulmans. Interrogée par l’AFP en marge de la convention sur « l’égalité réelle », la patronne du PS a déclaré : « Je voulais dire combien j’ai été choquée par ces paroles touchant les personnes qui prient effectivement à Marseille ».

« Je ne suis pas sûre qu’elle ait compris qu’elle s’adressait aux petits-enfants de ceux qui ont libéré Marseille, en particulier ceux des Algériens qui sont morts pour donner leur vie à notre pays », a-t-elle ajouté.

« Marine Le Pen reprend les accents de son père dans des buts purement clientélistes et en renvoyant aux marges de notre République des hommes et des femmes qui ont toute leur place et qui ont le droit de croire comme on a le droit de ne pas croire ou d’avoir une autre religion ».

Plusieurs responsables socialistes, proches de François Hollande, ont brocardé samedi Marine Le Pen, estimant qu’elle avait sorti « l’oriflamme fasciste ».

Dans un communiqué commun, Kader Arif, Stéphane Le Foll, Bruno Le Roux, membres du Bureau national, et Faouzi Lamdaoui, membre du Conseil national du Parti socialiste, estiment que la vice-présidente du FN a vendredi « dépassé le racisme primaire et l’islamophobie populiste ». « Marine Le Pen sort l’oriflamme fasciste, elle déborde son père sur le terrain de l’extrémisme. Le lepenisme jette le masque et montre, au grand jour, le visage hideux qu’il veut donner à notre pays », ajoutent-ils.

Pour Mme Duflot, « il faut que chacun ait la liberté de vivre sa religion ». « Il doit y avoir des lieux de culte musulmans comme il y a des lieux de culte catholiques, juifs ou bouddhistes », a-t-elle insisté.

« MARINE LE PEN, C’EST SON PERE ! »
Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a estimé samedi, en marge du Conseil national de son parti, que Marine Le Pen « c’est son père », « la même personnalité », les « mêmes techniques », les mêmes « amalgames ».


MISS BELGIQUE RACISTE?
À un mois de l’élection de Miss Belgique, le concours est accusé… de racisme!

BRUXELLES En effet, sur la page de présentation des candidates sur Internet, le questionnaire demande aux jeunes filles la racine de leur père et de leur mère. Une précision qui paraît tendancieuse pour certains. Du côté du comité de Miss Belgique, interrogé dans le magazine Public , on se défend. “Beaucoup de personnes s’interrogent si telle ou telle fille est d’origine étrangère ou pas. Par exemple, cette année, la candidate Alizée Lagase a la peau assez bronzée. Du coup, on nous pose souvent la question : Est-ce qu’elle est bien belge ? Mais ça n’a rien à voir avec du racisme !” Le Mrax, le Mouvement contre le racisme et la xénophobie, a en tout cas décidé d’adresser un courrier au comité pour lui demander de supprimer cette allusion.

Aucun commentaire: