samedi 22 janvier 2011

“Il est temps de former un gouvernement”

Le Financial Times se joint aux citoyens

Dans son éditorial, le Financial Times a appelé la classe politique belge à surmonter les divisions et à former un gouvernement. “Avec la paralysie politique prolongée en Belgique, apparaissent des signes de plus en plus dérangeants que la crise de la dette souveraine contaminera un pays du centre de l’Union économique et monétaire. Les marchés financiers commencent à voir la Belgique comme le canal par lequel la crise se répandra de la périphérie vers le cœur.” Le FT appelle les politiciens à conclure un accord. “Si ce n’est pas pour la Belgique , que ce soit pour la zone euro…”
Cet éditorial intervient alors que, dimanche, entre 10.000 et 30.000 personnes sont attendues à la manifestation Shame . “Et ces chiffres ne cessent d’augmenter” , ont affirmé les organisateurs lors d’une conférence de presse donnée jeudi en français, néerlandais et anglais. Les étudiants flamands initiateurs de l’action sont “fatigués de ne pas avoir de gouvernement” et veulent lancer un signal positif ainsi qu’un message clair : “Nous voulons secouer les cocotiers et faire réagir les politiciens. À cinq, d’horizons, d’origines et de langues différentes et en deux semaines, nous avons réussi à faire quelque chose.”
Les organisateurs ont travaillé en collaboration avec la ville de Bruxelles et les policiers. Ils conseillent aux manifestants de se rendre en transport en commun à la gare du Nord. La SNCB renforcera les trains en provenance des grandes villes, ce qui représente 8.650 places assises supplémentaires. Par ailleurs, un site internet a été ouvert à destination des personnes invalides ou qui ne pourraient pas se déplacer. Il s’agit d’une page Facebook intitulée Shame live , déjà active. Entre 13 h et 18 h dimanche, tout citoyen pourra poster un message ou une vidéo pour soutenir l’action citoyenne. La manifestation démarrera à 13 h au bd Albert II et se terminera à l’esplanade du Cinquantenaire.
(J. B.)

Aucun commentaire: