vendredi 7 janvier 2011

Les économistes flamands mettent en garde sur la situation politique

©Belga

Les économistes et financiers flamands sont très inquiets et mettent en garde sur la situation politique. Ils s’expriment à la une du Morgen. Par Béatrice Delvaux

Paul De Grauwe, professeur d’économie internationale (KU Leuven) : « De Wever comme négociateur politique récolte un zéro »

Geert Noels, fondateur du think tank économique Econopolis : « Il y a une crise de confiance fondamentale et pas seulement d’un petit groupe de spéculateurs. »

Wim Moesen, économiste KU Leuven : « Dans les trois semaines, il faut un signal qui vienne du monde politique ».
Ivan De Cloot, chef économiste du Think Tank Itinera : « Nous devons aller sur nos genoux saignants mendier auprès des investisseurs pour les convaincre d’injecter leur argent en Belgique ».
Bart Van Craeynest, Petercam : « Si l’idée grandit que la Belgique va tomber en morceaux, nous pouvons très vite tomber dans la situation de la Grèce, du Portugal et de l’Irlande ».

Aucun commentaire: