vendredi 10 juin 2011

e PS veut que la STIB s'explique devant le parlement régional

Comme une série de mandataires, le bureau de la fédération bruxelloise du PS a tenu à dénoncer "avec la plus grande fermeté" le contenu de cette note présentée par la presse comme un document confidentiel interne de la STIB.
"Les propos de cette note, datée de 2010, sont non seulement totalement déplacés dans l'exercice de la fonction publique, mais ils pourraient également éclairer les déclarations et incidents qui ont émaillé ces derniers mois d'un jour nouveau, les faisant sortir du 'débat d'idées' pour relever d'une stratégie sciemment mise en place dans le cadre de la négociation du nouveau contrat de gestion de la STIB , afin de défendre le développement d'un service de transports fondé sur les seules considérations commerciales", a estimé le bureau de la Fédération , dans un communiqué.
Pour le bureau de la Fédération , il est temps que des explications soient données et que, si fautes il y a eu, elles soient sanctionnées.
Le Mouvement contre le Racisme veut la démission de l'auteur de la note interne à la STIB
« cette note qui prétend contribuer à la vision des transports en commun bruxellois d'ici l'année 2040, dresse un portrait politique de Bruxelles: "à gauche, gouverné par des «petites gens» incapables de s'élever au-delà des préoccupations de court terme car, notamment, pris électoralement en otage par les Belges d'origine étrangère trop soucieux de leurs problèmes personnels d'emploi, et non des besoins structurels de la capitale".
Le MRAX estime qu'une ligne rouge a été franchie. La confiance légitime que la population doit avoir à l'égard de leurs services publics, est rompue. "Pour la rétablir, un geste fort doit être posé: la démission du responsable de ladite note", a-t-il dit dans un communiqué.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
MUCH ADO ABOUT NOTHING

Aucun commentaire: