jeudi 29 septembre 2011

Europe : Verhofstadt lance un cri d'alarme

L'euro va mal. Et l'Europe aussi. Que faire ? Barroso se prononce aujourd'hui. Et le chef de file des libéraux européens a des idées.

L'euro et l'Union européenne elle-même paraissent, ces temps-ci, dans un état critique. Comment répondre à l'urgence de la crise de la dette, qui pourrait s'étendre ? Comment conjurer le risque d'une récession ? Et comment, plus globalement, permettre à l'Union d'assurer efficacement l'avenir de ses citoyens ? Moins de deux ans après l'entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, le débat est à nouveau ouvert.

Ce mercredi, José Manuel Barroso doit prononcer devant les eurodéputés à Strasbourg son « discours sur l'état de l'Union ».
La pression est forte sur le président de la Commission européenne pour qu'il rompe avec une certaine mollesse et qu'il fasse des propositions audacieuses, quitte à mécontenter les grandes capitales. Jusqu'où ira-t-il ? Son avenir personnel se jouera aujourd'hui, tout autant voire davantage que celui de l'Europe…

Guy Verhofstadt lui a, en tout cas, soufflé quelques idées. Dans une lettre adressée à José Manuel Barroso, le chef de file des libéraux européens, dont l'influence percole bien au-delà de sa famille politique, dresse un s ombre tableau de la situation et propose un vrai big-bang européen.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

Aucun commentaire: