vendredi 30 septembre 2011

L’avenir de Bruxelles, c’est aussi l’affaire des patrons !

Christian Laporte

Beci organise un “remue-méninges” sur le développement futur de la capitale et ses 1,4 million d’habitants en 2040.
Brussels 2040. Sex and the City C’est par un petit clin d’œil médiatico-télévisuel que Beci, la fédération des patrons bruxellois attire l’attention sur son assemblée générale du 4 octobre au Square (ex-palais des Congrès). Une rencontre qui dépassera de loin ses intérêts professionnels puisqu’il y sera question de l’avenir de Bruxelles dans trente ans.

Trois chiffres pour expliquer la démarche : en 2000, la Région comptait 959 318 habitants. L’an dernier, ils étaient 1 089 538. Et à l’horizon 2040, la population bruxelloise grimperait jusqu’à 1 300 000. Comment faire face à cette explosion démographique ?

A l’instar d’Aula Magna lors de son Université au début de ce mois, Beci entend objectiver la réflexion avec une série de spécialistes. Car l’augmentation de la population est un grand défi mais aussi moult opportunités.

Pour l’occasion, l’on entendra des experts en matière de mobilité, d’aménagement du territoire, d’emploi et d’enseignement. En l’occurrence : Eric Corijn, chef du département Géographie de la VUB , Alain Flausch, le futur ex-patron de la STIB , l’architecte Joachim Declerck d’Architecture Workroom Brussels et Benoît Gérard de McKinsey. Leur confrontation sous la houlette de Jean Blavier et de Kroll se prolongera avec le président de Beci, Jean-Claude Daoust qui expliquera comment les entrepreneurs voient ces défis futurs.

Rens. : 02.648.50.02. Ou : www.beci.be

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
DE NEEF CORIJN D’AOUST ET LES AUTRES
On a toujours plaisir à retrouver la bande à Corijn, De Neef et autre van Parijs pour un nouvel échange live sur l’avenir de Bruxelles, cette ville qui est l’objet de toutes nos passions.

Que Christian Laporte prête sa plume à l’opération est de très bonne augure.

Aucun commentaire: