mercredi 21 septembre 2011

Manger bien, manger mieux

Pendant une semaine, Bruxelles mangera au rythme du “Slow Food”. “Goûter Bruxelles”, met les petits plats dans les grands pour sa 4e édition.
Goûter Bruxelles" est un événement organisé pour la 4e année consécutive par l’ASBL Karikol, l’antenne bruxelloise du mouvement international "Slow Food". Dès ce lundi et pendant une semaine, Bruxelles met l’alimentation à l’honneur. C’est l’occasion d’en apprendre davantage sur les goûts, les origines et les saveurs des aliments que nous consommons chaque jour. Dans chaque commune de la capitale, des commerçants, pâtissiers, indépendants, écoles hôtelières ou encore passionnés de cuisine et de produits du terroir vous attendent. Au programme : promenades gourmandes, projection de films, conférences, rencontres ou encore stand de dégustations en tous genres. Malika Hamza, présidente de l’ASBL Karikol Slow Food Bruxelles explique : " Certains se concoctent un petit programme d’activités qu’ils ont envie de faire pendant la Semaine du goût et très vite, ils se rendent compte que leur semaine est en fait bien remplie ! "
L’objectif principal de cet événement est de pousser les gens à s’intéresser davantage à ce qu’ils mangent. Chaque aliment a une histoire bien particulière et il est important, tant au niveau culturel que de la santé, de savoir d’où vient le produit et de quelle manière il a été traité. Cette année, le thème de la Semaine du goût est "De la ferme à la table" et de nombreuses activités en rapport avec ce thème seront proposées pour toute la famille. " Nous ne voulons pas jouer le rôle de moralisateurs mais simplement essayer de conscientiser les gens, les pousser à s’intéresser à ce qu’il y a dans leur assiette ", insiste Malika Hamza.
Pour sa 4e édition, "Goûter Bruxelles" prend encore un peu plus d’ampleur. En effet, 71 restaurants proposeront des menus et des plats estampillés "Slow Food", et plus de 90 promenades gourmandes seront organisées. "Slow Food" est une ASBL qui met à l’honneur le respect de l’environnement et de la biodiversité, l’éducation au goût et les plaisirs de la table. Cette année encore, les organisateurs espèrent parvenir à sensibiliser les Bruxellois à l’importance de "bien" manger.
L.He (st.)
Pour plus d’informations, surfer sur : www.gouterbruxelles.be

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
COSMOPOLITAN FOOD
Belle initiative, on applaudit !
Mais pourquoi ne pas profiter de cette magnifique occasion pour mettre à l’honneur la grande spécialité culinaire bruxelloise : le cosmopolitan food.
Il s’agirait de poser de la sorte un acte interculturel fort et infiniment efficace. Il devient plus difficile de se trouver un stoemp, un moule ou steak frite à Bruxelles qu’un osso bucco, qu’un couscous, une tagine, une paella, un kebab, un dim-sum, du chop soy, du poulet tandoori, un mezzé, des falafel ; et ne parlons pas des schoesels au madère ou des carbonnades flamandes.
Mangeons du stoemp, beaucoup de stoemp car c’est la plus belle métaphore du mélange interculturel : légumes divers et variés écrasés dans une purée de pommes de terres « Viva 'm Boma : patate me saucisse ! »
MG

Aucun commentaire: