mardi 21 février 2012

Maingain pressent l'arrivée de Louis Michel à Schaerbeek

Si le principal intéressé avait exclu début janvier de déménager de Jodoigne à Schaerbeek.
Le président des FDF, Olivier Maingain, a prédit lundi l'arrivée prochaine à Schaerbeek de l'ancien président du MR, Louis Michel, en vue des élections communales du 14 octobre.
"Nous verrons dans les semaines qui viennent si Louis Michel vient sur Bruxelles. Mon petit doigt me dit qu'il viendra, parce que cela fait partie des accords entre PS et MR", a-t-il affirmé lors de l'émission Matin Première de la RTBF, dont il était l'invité.

Cette arrivée de M. Michel, actuellement député européen MR - après avoir été ministre des Affaires étrangères et commissaire européen - est évoquée depuis des semaines.

Si le principal intéressé avait exclu début janvier de déménager de Jodoigne à Schaerbeek pour s'y présenter lors des élections communales, son fils - et actuel président du MR, Charles Michel -, a récemment affirmé que la décision "lui appartenait".

Selon M. Maingain, l'arrivée d'un autre ancien président du MR et actuel ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, à Uccle, est destinée à favoriser le rapprochement entre socialistes et libéraux dans la gestion de la ville de Liège. "Les socialistes considérant que Didier Reynders était celui qui empêchait ce rapprochement", a souligné le président des Fédéralistes démocrates francophones.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LA MARCHE DES PARACHUTISTES
Un Schaerbeekois de fraîche date commente :

« Schaerbeek:
- 127 000 habitants;
- 2ème commune de Bruxelles-Capitale;
- 7ème commune de Gelbique;
- anomalie électorale puisque majorité actuelle est FDF-MR-Ecolo, dernière du coin à résister au PS (avec une population allochtone importante, d'où anomalie pour le PS dont c'est un électorat acquis généralement);
- En première ligne dans le cadre du boom démographique bruxellois qui a commencé et qui se poursuivra pendant les prochaines années ---> amenée donc à devenir de plus en plus stratégique;
- Commune très bien gérée par l'équipe Clerfayt-Jodogne-Smeysters, ça doit énerver le PS ;-)

En gros, voilà déjà quelques bonnes raisons de s'intéresser de près à Schaerbeek. En outre, pour y vivre, je vous confirme que c'est une très chouette commune. J'y ai déménagé avec des pieds de plomb il y a trois ans, je ne veux plus en bouger désormais.

La bataille pour la maïorat de Schaerbeek en préfigure une autre, la guerre de succession Picqué en 2O14.

Il fait lire les dix huit pages de commentaires des internautes de la Libre et de la DH pour prendre la mesure de l’exaspération des électeurs Schaerbeekois face à la marche des parachutés sur l’air de laquelle Louis Michel et Laurette Onkelinx se tiennent par la main. C’est tout simplement hallucinant.

Il est bien certain que tout ce cirque redore le blason de Bernard Clerfayt qui en avait bien besoin après son abandon de poste pour un strapontin de secrétaire d’Etat.
MG

Aucun commentaire: