samedi 3 mars 2012

Destexhe: "Pas question de jouer les trublions à Ixelles"

Par Grégoire Comhaire

La nouvelle était annoncée depuis longtemps. Mais cette fois c’est officiel. Depuis le 9 février dernier, Alain Destexhe a quitté sa maison d’Auderghem pour s’installer à Ixelles où il compte se présenter aux élections communales sur la liste du MR. Un départ pour des raisons à la fois personnelles et politiques, nous a-t-il dit. Et quand nous lui avons demandé si ce déménagement était réel ou s’il était plutôt domicilé dans une boîte aux lettres, la réponse a fusé sans attendre. "Je vais vous inviter dans ma boîte aux lettres ! Ce sera l’occasion de parler de mon projet pour Ixelles."

Nous voici donc hier matin dans la boîte aux lettres d’Alain Destexhe, aux portes du Matonge ! Une boîte aux lettres confortable avec une terrasse, une vue sur un beau jardin et un écran plat bien seul qui attend encore l’arrivée du canapé pour devenir un salon. La bibliothèque est déjà bien rangée et la machine à café est en parfait état de fonctionnement. Quant à la vieille concierge, elle donne déjà du "monsieur le Ministre" au nouveau locataire lorsqu’elle vient lui apporter son courrier. "On ne va pas se plaindre d’avoir un titre ronflant" dit-il en riant.

Ministre, Alain Destexhe ne l’a jamais été. "Je ne suis même plus sénateur" rappelle-t-il, Bientôt bourgmestre ou Echevin à Ixelles ? Minute papillon ! "Je suis avant tout ici pour rejoindre une équipe" dit-il. "L’équipe libérale d’Ixelles a fait du très bon travail et je viens ici pour les soutenir et m’inscrire dans la continuité. Pas question pour moi de jouer les trublions" .

« J’ai par exemple été témoin récemment d’un trafic de drogue dans la rue de la Tulipe. Quant à la propreté, il y a encore beaucoup à faire. Il y a des rues ici qui sont dans un pire état que certaines capitales africaines."

Dès son arrivée à Ixelles, Alain Destexhe a souhaité rencontrer l’actuel bourgmestre Willy Decourty (PS) pour se présenter à lui. La rencontre a eu lieu il y a quelques jours à la Foire du livre. "C’est un homme très sympathique" raconte Alain Destexhe à son propos. "Nous nous sommes découverts une passion commune pour les livres d’Histoire. Je lui ai d’ailleurs conseillé "Limonov", une histoire de la Russie de Staline à Poutine." Un conseil de circonstance, vu le scrutin de dimanche à Moscou.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
TINTIN AU CONGO
Destexhe à Matonge c’est un peu Tintin au Congo. Mais ne nous attardons pas à ce détail et voyons cela de plus haut. C’est quoi ce nuage de parachutes bleus qui descend sur Bruxelles : Reynders à Uccle, Destexhe à Ixelles, Michel à Scharbeek ( ?)…. Certains croient y deviner un commando pour écraser les troupes de Maingain en vue de partager le pouvoir avec les rouges aux niveaux communaux et demain régionaux: « Willy Decourty (PS) est un homme très sympathique, (…) Nous nous sommes découverts une passion commune pour les livres d’Histoire ». Que pour les livres d’histoire ?

Ces grandes manœuvres annoncent-elles une offensive bleu-rouge pour assurer la succession Picqué en 2014 et un partage du pouvoir en Wallonie ?

Reynders a échoué dans sa stratégie visant à évincer les socialistes partout ;ce fut nulle part. Charles Michel en adopte une autre : partager demain le pouvoir partout avec le parti de Giet-Di Rupo.

Wait and see.
MG

Aucun commentaire: