jeudi 22 mars 2012

Deux ennemis à combattre !




Par Jean Daniel(extraits)


JE VEUX L'ECRIRE EN LETTRES CAPITALES : LA REPUTATION DE L'ISLAM DANS TOUS LES PAYS, Y COMPRIS DANS LE NOTRE, EST DAVANTAGE MENACEE PAR L'ISLAMISME RADICAL QUE PAR L'ISLAMOPHOBIE.

Il convient d'admirer avec quelle sagesse, avant de savoir la vérité, les représentants des communautés juives et musulmanes ont programmé que l'on ne saurait sans injustice et sans irresponsabilité voir chez un Français musulman un autre homme qu'un Français. L'immense majorité des Français musulmans se sentent français en demeurant fidèles à leur foi et ne sont pas disposés en tous cas à se laisser tenter par une violence hostile au pays qui les a accueillis et où ils sont intégrés. C'est la sagesse et il faut la respecter avec vigilance.

L'ISLAMISME RADICAL EST LOIN D'ETRE EN DECLIN

Cela dit, dans le monde musulman tout entier, depuis l'Afghanistan jusqu'au Maroc, ce sont des musulmans qui sont les plus menacés par leurs coreligionnaires fanatiques. Il y a plusieurs formes de menaces, selon les hérésies nihilistes de l'islam. Certaines adoptent le nom de salafistes, d'autres de djihadistes, sans parler des autres sectes radicales et violentes qui sont en train de menacer la Tunisie autant que l'Egypte. Ces hérésies ont en commun la volonté de retrouver un islam des origines et de punir tous ceux qui s'en écartent.

Il reste qu'aujourd'hui, et contrairement à ce qui a été écrit un peu partout, l'islamisme radical est loin d'être en déclin.

Ce sont des intellectuels, des formateurs, des imams républicains et des personnalités laïques de France qui nous avertissent depuis une dizaine d'années que nous étions un pays vulnérable et menacé. Il est faux de déclarer qu'il y a la moindre islamophobie dans ce constat, puisqu'il est fait par les meilleurs de nos concitoyens musulmans. Comme ils sont les premières victimes, ils sont les conseillers les plus sûrs. Si bien que l'on peut dire en conclusion et en tant que Français que nous avons deux ennemis à combattre : c'est l'antisémitisme mais aussi l'islamisme.


Aucun commentaire: