mardi 27 mars 2012

Merah n’est pas l’expéditeur de la vidéo envoyée à Al Jazeera


Al Jazeera, qui a reçu une vidéo des tueries de Mohamed Merah, décidera ce mardi de diffuser ou non ces images. Les familles des victimes et le CSA français invitent la chaîne qatarie à ne le faire.
La chaîne Al Jazeera a reçu des vidéos des tueries de Mohamed Merah qu’elle a remis à la police française. Un montage vidéo stocké sur une clé USB a été envoyé par une source inconnue.

Mohamed Merah n’est pas l’expéditeur du montage vidéo de ses crimes reçu par la poste au bureau parisien de la chaîne Al Jazeera, que la police a entre les mains depuis lundi, a-t-on appris de source policière. Les enquêteurs recherchaient mardi qui avait pu poster mercredi dernier ce courrier mais, selon les premiers éléments de l’enquête, ce « ne peut être Mohamed Merah », a-t-on précisé de même source. Les policiers ont localisé le lieu où a été posté ce courrier, qui contient une lettre de revendication manuscrite de la main de Mohamed Merah et a été envoyé « en dehors de Toulouse », a précisé la source.

Hervé Brusini, le directeur de la rédaction de France Télévisions a indiqué à ses équipes que « non. Ni Francetv info, ni les chaînes de France Télévisions ne diffuseront » les vidéos de Mohamed Merah, comme le rapporte le site de France TV Info.

Sur Twitter, Laurence Ferrari et Alain Weill ont annoncé que ni TF1, ni BFM TV, ne diffuseront ces images.

Les proches des victimes appellent à ne pas diffuser

La mère du premier parachutiste tué a imploré, en larmes, à ne pas diffuser les images filmées par le tueur au scooter. « On était prêt à aller se recueillir sur la tombe d’Imad. Je n’ai pas besoin de ça, ils n’ont pas le droit de faire ça, ce n’est pas normal. On a assez souffert », a-t-elle dit.

La famille de Jonathan Sandler, assassiné avec ses deux enfants, a également appelé les médias à ne pas diffuser le montage vidéo.

Le tueur au scooter Mohamed Merah avait filmé chacune de ses tueries des 11, 15 et 19 mars à l’aide d’une mini-caméra, une GoPro, habituellement utilisée par les plongeurs et sportifs de l’extrême pour filmer leurs exploits, avait révélé jeudi dernier le procureur de la République de Paris François Molins.

Cette caméra « dont il s’était sanglé » lui avait permis d’enregistrer des scènes « extrêmement explicites », avait-il ajouté. Les enquêteurs ont depuis vérifié que Mohamed Merah les destinait à une diffusion sur internet, accompagnée d’une revendication.

(afp)

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

HALTE LA: TROP C'EST VRAIMENT TROP

Malheureusement par un moyen ou l'autre cette vidéo risque de se retrouver tôt ou tard sur le net où l'on peut déjà voir les pires choses : décapitations, lapidations, pendaisons.

Pour éviter le clash, commente un internaute « investissons dans Bruxelles, dans la formation de ses jeunes et éclairons les esprits. Les seuls buts de la formation à Bruxelles est de faire de bons ouvriers sous-payés grâce à des formations à la va-vite. ça ne sufit pas à faire évoluer les mentalités. Le terrain est laissé en jachère par le sous-investissement organisé dans l'éducation. Pas étonnant dans ce cas qu'y poussent les mauvaises herbes... Les mosquées ont vraiment le champ libre. Un enseignement de qualité est le seul gage de victoire dans ce que d'aucuns considèrent à juste titre comme une bataille. »

On est assez d’accord avec cela. Plus vite dit que fait. Mais c’est le nœud du problème. On me dira que les auteurs des attentats contre les Twin Towers étaient des universitaires de haut vol…
MG

Aucun commentaire: