lundi 11 juin 2012

Beliris investira 195 millions dans la mobilité à Bruxelles


Beliris investira 566 millions entre 2012 et 2014 dans les
infrastructures de la capitale. De nombreux projets seront
financés parmi lesquels la rénovation de la gare centrale mais aussi
un grand investissement dans la mobilité.



© Dominique Rodenbach - Le Soir
Le gouvernement fédéral a donné son feu vert vendredi aux
investissements de Beliris dans les infrastructures de la capitale
pour les trois années à venir. Le nouvel avenant porte sur 375 millions
d’euros auxquels s’ajoutent 191 millions de budgets non utilisés des
années précédentes.
195 MILLIONS POUR LA MOBILITE
La mobilité en consommera 195 millions d’euros, ont ensuite expliqué
la ministre en charge de Beliris, Laurette Onkelinx, et le ministreprésident
bruxellois Charles Picqué. 85 millions d’euros seront
consacrés à l’achat de matériel roulant pour la STIB.
6,2 MILLIONS DANS LA REVITALISATION DE LA PLACE
ROGIER
Une série de projets passeront soit d’une phase d’étude à la
réalisation, soit à une nouvelle phase de chantier: revitalisation de
la Place Rogier (6,2 millions), construction de la Passerelle Picard
au-dessus du canal pour rejoindre plus aisément Tour et Taxis (8,9
millions), prolongation de la ligne 62 en site propre vers l’Otan.
20 MILLIONS DANS LA RENOVATION DE LA GARE CENTRALE
Le programme triennal annonce aussi la création du site propre qui
permettra de relier, en tram, Simonis au Heysel en passant par l’AZVUB
(19,7 millions), ainsi que la rénovation de la Gare centrale (20
millions d’euros).
D’AUTRES PROJETS EN COURS
Des projets de rénovation seront poursuivis: la Petite Ceinture ouest,
la Porte de Ninove, les boulevards du centre...
Un grand nombre d’études déblaieront le terrain pour les années
suivantes: le désengorgement de la Place Meiser; le recouvrement de
la trémie Botanique; la couverture complète du trafic des tunnels de
la petite Ceinture entre les Portes Louise et de Namur; une nouvelle
sortie du Ring pour canaliser le trafic vers les futurs parkings
souterrains du Heysel; l’aménagement du tunnel Cortenbergh de
manière à libérer le rond-point Schuman du trafic routier.
10 MILLIONS DANS L’AMENAGEMENT D’UN PARC A TOUR ET
TAXIS
Beliris participera à concurrence de 62 millions au financement de
quatre contrats de quartiers. Il soutiendra la rénovation de cinq
nouveaux projets de logements sociaux à Schaerbeek, Ixelles,
Anderlecht, Jette, et à la Ville de Bruxelles (35,1 millions d’euros)
Plusieurs espaces verts seront restaurés en tout ou en partie (parcs
du Cinquantenaire, Duden, de Forest, Laeken, Elisabeth, Roi Baudouin,
Marie-José,....). L’aménagement d’un parc sur le site de Tour et Taxis
sera entamé (10 millions).
(avec Belga)
COMMENTAIRE DE DIVERCITY
IMMOBILITÉ
Circuler en voiture à Bruxelles est devenu une calamité. Il suffit pour
s'en convaincre d'interroger le premier chauffeur de taxi choisi au
hasard et on ne parle pas des navetteurs venus de la périphérie..
Circuler en bus à Bruxelles est une calamité, il suffit pour s'en
convaincre de prendre le bus aux heures de pointe. C'est quand les
heures de pointe? C'est pratiquement tout le temps.
Circuler à vélo à Bruxelles a toujours été une calamité, il suffit de
consulter les statistiques d'accident ou d'interroger le premier
cycliste rencontré au hasard.
Alors que reste-il comme solution? Le métro? Le réseau est
largement insuffisant.
Le scooter et le vélo électrique?
Ce sont en effet d'excellents choix par temps sec.
Le drame ce sont les 19 plans de mobilité communaux qui créent une
belle cacophonie. et paralysent la circulation automobile.
Il existe une solution, elle est radicale mais souveraine :la limitation
draconienne.
Utopique? Si vous pensez cela allez donc passer un dimanche à Gand
et vous changerez d'avis.
A défaut allez jeter un coup d'oeil au site "Gent wild van fietsen" il
en existe une version en français.
MG
COMMENTAIRES DE LECTEURS DU SOIR
"Beliris investira 195 millions euros à Bruxelles Il est plus que temps
de faire face aux défis de notre époque. L'investissement public en
matière d'infrastructure, pas seulement à Bruxelles, a été sacrifié
depuis ....1985. Atteignant entre 3 et 4 % du Pib entre 1960 et
1980, il est tombé à 40 % de la moyenne européenne depuis deux
décennies alors que nos équipements collectifs n'ont plus subi de
grosses rénovations ou extensions depuis longtemps. Or la Belgique
et Bruxelles en particulier, connaît la plus forte augmentation de sa
population depuis le début du 20 ème siècle. Il est urgent d'accorder
des moyens d'action indispensables pour faire face aux travaux
utiles, indispensables et raisonnés qu'exige la situation actuelle et à
venir. Il restera à trouver dans les 15 prochaines années une formule
pour éviter le goulet d'étranglement ferroviaire de Bruxelles."
"Connaissant les décideurs politiques, il y a fort à parier que tout
cet argent sera investi pour fixer un peu plus Bruxelles dans
l'immobilité."
"Et les vélos? Tous ces millions et rien pour les vélos? Dans la ville
la plus congestionnée d'Europe, seuls 4% des trajets sont faits à
vélo. voir un très bon documentaire sur le sujet: http://vimeo.com/
41982043"

Aucun commentaire: