samedi 16 juin 2012

Bruxelles sans voitures : le MR est en colère



« Arrêter d'instrumentaliser la Ville pour faire passer vos idéologies ou vos manquements ! De plus en plus loufoque, la majorité sortante prend des décisions 'à la va comme je te pousse' », dénonce le MR.


 
© Le Soir (Sylvain Piraux)

La Ville de Bruxelles a décidé d'instaurer des dimanches sans voitures permanents dans le centre-ville tout l'été. Le bourgmestre Freddy Thielemans a annoncé la fermeture à la circulation automobile du boulevard Anspach entre la place Fontainas et la place De Brouckère les dimanches après-midi, du 24 juin jusqu'à la fin août, à l'exception du dimanche d'ouverture des soldes, le 1er juillet.

Le MR a réagi à l'annonce de la Ville de Bruxelles, via Marion Lemesre, députée chef de Groupe MR au Conseil communal de la Ville de Bruxelles

« Arrêter d'instrumentaliser la Ville pour faire passer vos idéologies ou vos manquements ! De plus en plus loufoque, la majorité sortante prend des décisions à la 'va comme je te pousse' », a déclaré Marion Lemesre en entendant l'idée du Collège de la Ville de Bruxelles d'instaurer des dimanches sans voitures.

Pour le MR, cette idée a été improvisée, sans concertation avec les habitants et les commerçants ouverts le dimanche.

« De conférence de presse en conférence de presse la majorité sortante est comme une coquille de noix flottant au gré des vagues de récriminations menées par des groupes de pression divers et variés. L'absence de vision et surtout de réalisation voire même de projet concret pour l'aménagement des espaces publics débouchent sur des décisions à la 'va comme je te pousse', constate Marion Lemesre, la chef de groupe MR au Conseil communal.

En colère, Marion Lemesre conclut : « C'est bien l'instrumentalisation d'une ville qui la déshumanise. « Arrêter d'instrumentaliser la Ville pour faire passer vos idéologies ou vos manquements ! Allez voir les abords de la Gare Centrale pour comprendre à quel point il ne suffit pas de ' virer les voitures' pour créer des espaces publics de qualité ! »

P.LA.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LIBERALISME CUCUL

Je me sens de plain pied avec le libéralisme pragmatique du professeur de Grauwe (voir sa magnifique interview dans le supplément Zeno du Morgen du WE) ou le libéralisme flamboyant de Guy Verhofstadt, tribun du parlement européen. En revanche le libéralisme cucul la praline de Marion Lemesre, le libéralisme des boutiquiers de Armand De Decker ou le libéralisme des rupains ucclois de Didier Reynders m'exaspèrent. Sur ce dossier picnic, ils ont tout faux car partisans du "tout à la bagnole"et pourquoi pas d'un retour au parking sauvage Grand Place. vade retro!

Personne n'est dupe sur les motivations de Thielemans, pas même le ket Freddy! Mais l'histoire ne s'arrête pas au 14 octobre : on ne le lâchera pas. Ce picnic comme le dit un internaute "est bien plus qu'une "idée sympathique" : c'est la volonté de habitants du centre de Bruxelles de recréer du lien social de proximité. Les commerces de proximité ont tout à gagner de ce type de décision. Que je sache, les commerçants de Bruges ou de Gand ne paraissent pas trop souffrir que le centre de la ville soit réservé aux piétons. Trop drôle de voir le MR et Marion Lemesre se fâcher contre la décision de Thielemans : le 7 juin, sur son blog, elle soutenait l'idée du picnic :-)))"

Bref il est impératif de suivre et d'encourager l'impulsion lancée par Van Parijs sur laquelle, Thielemans et son collège ont habilement rebondi.

MG

Aucun commentaire: