samedi 9 juin 2012

“C’est un attentat. La volonté de tuer semble manifeste”



© Stéphanie Lecocq


Le maïeur molenbeekois Philippe Moureaux était sous le choc hier soir


MOLENBEEK


Sous le choc, le bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean Philippe Moureaux hier soir, quelques heures après la tentative de meurtre menée station Beekkant par un islamiste radical spécialement venu de France.


Vous étiez sur place. Comment analysez-vous cette agression ?

“Cet épisode dramatique me rappelle ce qu’un des membres de Sharia4Belgium m’avait dit le soir des émeutes, semaine passée. C’est la guerre avec vous , m’avait-il dit en me regardant droit dans les yeux. Ce n’était visiblement pas des paroles en l’air.”

Vous aviez relevé le niveau de sécurité dans la commune suite aux émeutes de la semaine passée ?

“J’avais déjà maintenu du personnel en réserve et en alerte. On va continuer bien sûr. Mais c’est très difficile de prendre des mesures quand vous êtes agressés par un type isolé qui s’en prend à quelqu’un comme ça, soudainement. Les policiers étaient là dans le cadre d’une opération bandes urbaines. Cette personne-là ne les intéressait pas tellement.”

Cette agression peut-elle s’assimiler à un attentat ?

“Déjà, on peut clairement parler de tentative de meurtre. Une forme d’attentat ? Oui, au couteau évidemment, mais la volonté de tuer semble manifeste. Quand on voit la manière dont il a attaqué, ça ne peut pas être autre chose qu’un attentat. La préméditation semble évidente.”

Il était seul mais agissait au nom de Sharia4France.

“Il prétend en effet être allié à Sharia. Il a commis son acte tout seul. Sur lui, il portait la photocopie d’un article de presse évoquant l’appel à la délation des femmes en burqa porté par le Vlaams Belang. Lors de son interpellation, il a récité des paroles de menaces épouvantables vis-à-vis de la Belgique. Sur lui encore, quatre écrits visant très violemment Molenbeek, dont un commençant par Molenbeek l’ignoble, etc.”


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LES MODERATEURS SONT DEBORDES

"Sharia4Belgium m’avait dit le soir des émeutes, semaine passée. C’est la guerre avec vous , m’avait-il dit en me regardant droit dans les yeux. Ce n’était visiblement pas des paroles en l’air.”

On se souvient du début de la guerre de 14. Une balle de revolver tirée par un fanatique serbe.

Molenbeek n'est pas Sarajevo et Philippe Moureaux n'est pas l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie.

Ceci dit, tout cela semble cousu de fil islamiste: Sharia4 Belgium, France, UK. D'où vient ce 4? On aimerait en connaitre plus sur cette multinationale islamiste et son financement. Quel est son lien avec le salafisme.

Les Forum des grands quotidiens sont débordés et fermés les modérateurs sont débordés.

Il y a fort à parier que ceci va crisper les Bruxellois, déchainer les passions et changer la donne aux élections communales d'octobre prochain.

Philippe Moureaux semble effondré, catastrophé, dévasté.

Maingain contre attaque avec de bons arguments.

Enfin l'islamisme a cessé d'être tabou. C'est un pas dans la bonne direction, on s'en réjouit.

Reste à répondre à la question: Sharia Europe, combien de divisions?


SHARIA 4 BELGIUM: OU VOUS ACCEPTEZ OU VOUS VOUS TIREZ!

 par Emmanuelle Praet (in Le Soir)



Exclusif : voici le visage de Stéphanie. Emeutes à Molenbeek : convertie à l’islam depuis 4 ans, Stéphanie Djato a été contrôlée alors qu’elle portait le voile intégral en rue, ce qui est interdit depuis la loi du 23/7/2011.

Il a suffi d’un contrôle de police pour que la situation s’envenime une nouvelle fois à Molenbeek. Durant deux nuits, les forces de l’ordre ont tenté de contenir la colère des jeunes de Molenbeek, furieux qu’une de leur sœur ait été contrôlée alors qu’elle portait le voile intégral. Comme elle le fait tous les jours, malgré la loi l’interdise, Stéphanie Djato porte le niqab. Un voile qui lui cache tout le visage à l’exception de ses yeux et des gants qui lui cachent les mains. Emmenée au commissariat, Stéphanie s’est rebellée. Elle a brisé le nez d’une policière. Dès son interpellation, les émeutes ont commencé. À sa demande, c’est Fouad Belkacem, le porte-parole de Sharia4 Belgium (le groupuscule islamiste radical), qui a été appelé depuis le commissariat de Molenbeek.

UNE BELGE CONVERTIE DEPUIS 4 ANS
Convertie depuis quatre ans à l’Islam, Stéphanie n’a pas voulu expliquer les raisons de son choix. Selon un proche de l’enquête, la jeune femme serait l’une des épouses de Fouad Belkacem, déjà condamné des dizaines de fois par la justice – à deux ans de prison – mais qui est pourtant, toujours en liberté. «Stéphanie n’est pas connue de la justice belge», nous précise la police. Sa maman oui. «Pour prostitution.»

UNE CONFERENCE DE PRESSE SURREALISTE!

Alors que plusieurs policiers sont blessés et que le commissariat de Molenbeek est pris pour cible, Fouad Belkacem, 30 ans, organise une conférence de presse totalement surréaliste, lors de laquelle des propos haineux seront proférés durant 50 minutes. Voici des extraits, que nous avons repris tels qu’ils ont été prononcés dans un petit appartement de Zelik (nous avons conservé certaines expressions). Des propos terrifiants qui, pour l’instant, n’ont pas été sanctionnés par la justice…

«On est rassemblé à cette conférence de presse après qu’une sœur a été tabassée, envoyé à l’hôpital par la police de Molenbeek. On s’est posé la question: qu’est ce que cette police veut? D’accord, il y a une loi qui est une vraie discrimination envers les musulmans. Comme l’a dit Amnesty International, la politique belge est contre les musulmans. La loi contre le niqab, c’est une des centaines de discriminations contre les musulmans.», commence Fouad Belkacem, assis à côté de Stéphanie, entièrement voilée, qui ne parlera quasiment pas pendant ces 50 minutes.

ELLE A CHOISI LA VOIE D’ALLAH, LA POLICE LA VOIE DU DIABLE
«Bah voilà, une Belge de souche, qui est née en Belgique, qui a grandi en Belgique, qui est de la même nationalité que ces policiers, mais elle a choisi pour être musulmane, elle a choisi la voie d’Allah. Eux (la police, ndlr) la voix du diable. Elle, elle veut être une personne qui obéit, adore et qui craint son seigneur. Eux, des gens qui obéissent le diable, qui obéissent la démocratie, qui suivent la démocratie et qui sont même prêts à se battre pour cette démocratie.»

NOTRE RELIGION COUTE PLUS QUE 60 EUROS!
Comme le dira Stéphanie lors d’une de ses rares interventions, ce n’est pas la première fois qu’elle est arrêtée pour le port du voile. «Elle paye l’amende à chaque fois», explique Belkacem. «Notre religion coûte plus de 60 euros!» Après avoir expliqué comment la police a selon Stéphanie simulé un viol sur sa personne, le leader de Sharia 4 Belgium s’est emballé lorsqu’un journaliste lui a demandé: «Pourquoi ne pas quitter la Belgique puisque c’est un pays de mécréants?» La réponse a de quoi donner la chair de poule.

ON N’A PAS UN GRAMME DE RESPECT POUR VOUS
«Ne croyez vraiment pas qu’on a un gramme de respect pour vous ou pour votre style de vie ou manière de penser pour votre système. On a notre religion qui est supérieure à votre religion. On a notre système qui est supérieur à votre système. Et on a nos valeurs qui sont supérieures à vos valeurs.Si vous acceptez pas les musulmans, et vous acceptez pas la religion d’Allah supérieure, la Sharia qui va vous dominer… et qui va vous dire quoi faire, ben déménagez alors! Vous pouvez partir avec les mécréants, je ne sais pas vous, pour moi vous pouvez aller au Pôle Nord ou ailleurs. C’est nous qui vous dises: ou bien vous acceptez ou bien vous vous tirez, c’est très simple!»

NEZ CASSE D’UNE POLICIERE: ON EST FIERE D’ELLE!
Revenant sur les circonstances de l’arrestation de Stéphanie, Fouad Belkacem s’en prend violemment aux policiers. «Quand la sœur a été presque étranglée à cause du fil autour de son cou (le foulard aurait été découpé) elle a commencé à essayer de survivre car elle est dans les mains des serviteurs du diable, des soldats de la mécréance. Elle doit se défendre comme musulmane. Elle a essayé de trouver quelque chose pour se libérer. Elle a touché une policière, elle lui a cassé le nez et deux dents. On est fière de ça, qu’elle a fait cela. Si Allah le voulait, elle aurait brisé le dos de cette policière! Comme on a demandé de briser le dos de chaque policier qui a mis ses mains sur une musulmane!» S’adressant à la victime, la policière, Fouad Belkacem lui conseille «de recourir à la chirurgie esthétique, puisque les femmes occidentales aiment tant se positionner en objets de désir». S’adressant aux policiers, il lance: «Allez faire les malins à Molenbeek maintenant que la tension a changé! Qu’Allah les brise… On s’en fout de ce commissariat. On prie que la terre s’ouvre et que ce commissariat rentre dans cette terre! Jamais vous ne gagnerez contre les musulmans. Où u vous allez chercher l’idée que vous allez gagner? Si vous voulez atterrir en enfer comme les mécréants, c’est votre problème. On est réaliste. Action. Réaction!» Dans la foulée, Fouad Belkacem a lancé un
appel au gouvernement belge: «Si vous voulez atterrir en enfer comme tous les mécréants, c’est votre problème mais laissez-nous vivre comme nous le voulons.»


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

CONSTERNANT

 C'est un discours de haine et de confrontation. On aimerait savoir qui y adhère, qui le rejette et ce de la manière la plus claire. Qui est représentatif de quoi?

C'est, nous semble-t-il la question que se pose la majorité.

Celle-ci semble s'exprimer par la voix d'un internaute anonyme qui résume sa thèse comme suit et semble (rien n'est sûr) mettre en mots le sentiment de la majorité silencieuse. En voici quelques extraits:

COMMENTAIRE D'UN LECTEUR DU SOIR

"Ce que ni la télé, ni les journaux, ni les pseudo débats contradictoires , c'est que cet imbécile a beau penser ce qu'il veut de l'islam, ce qu'il pense, ce qu'il dit et ce qu'il est n'est pas l'islam.

Mais ça, ça n'arrange pas les intérêts électoraux de certains pour qui vous allez voter en pensant vous débarrasser d'un extrémiste comme celui ci...Il ne faudrait pas oublier que S4B c'est pas plus de 10 personnes, qui en aucune manière ne représentent la communauté musulmane de Molenbeek ou d'ailleurs ( a part peut être un chef de tribu perdu au milieu d'eux qui parle beaucoup, qui s’agite, mais qui brasse du vent !) Par contre je suis sûr qu'il y a une majorité de gens dans ces communautés de quartiers qui estiment que ce type salit l'image de l'islam et ne représente en rien la pureté de quoi que ce soit. la vrai question est pourquoi ces gens, cette majorité silencieuse, ne parlent pas .

Sortez de vos murs, descendez dans les rues, ne laissez pas les politiques de tous bords se faire des électeurs sur le dos d'une religion, d'une culture, ou d'un bout de tissu.

Pourquoi les gens ne disent rien ? Parce qu'ils ont peur.

La peur se retrouve dans tout les camps, la police utilise la peur, S4B utilise la peur, nos politiciens utilisent la peur..

Nous le peuple, sommes obligés de réagir en fonction de cette peur, des émotions. Un vrai débat de société en Belgique, en Europe, est plus que nécessaire"




Aucun commentaire: