mardi 18 septembre 2012

Manifestations contre le film islamophobe: Marine Le Pen dénonce "une intimidation"




AFP
"Quand je vois ce type de manifestations, je m'inquiète"
Les manifestations de colère contre le film anti-islam "Innocence of Muslims" constituent une "démonstration de force des fondamentalistes islamistes", c'est une "intimidation" et une "manipulation", a estimé lundi matin sur RTL la présidente du Front National Marine Le Pen.
"La charia est incompatible avec tout processus démocratique", a-t-elle déclaré, ajoutant que les courants islamistes "ont sur nos sociétés occidentales un pouvoir qui est considérable, et à mon avis ces manifestations ne sont que le début de l'intimidation."
Concernant la manifestation survenue samedi près de l'ambassade des Etats-Unis à Paris, Marine Le Pen a jugé que "notre système de renseignement est extrêmement faible car nous devrions connaître chacune de ces personnes".
"Quand je vois ce type de manifestations, je m'inquiète (...) des investissements qu'effectue le Qatar avec la bénédiction de notre gouvernement dans les banlieues françaises", dit-elle. Pour la présidente du FN, cette politique d'investissements "aura un jour des conséquences".

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LES BONNES QUESTIONS
On l'a dit quelquefois :le FN pose les bonnes questions et propose de mauvaises réponses.
Mais qui a les bonnes réponses?
Certes ce film débile et médiocre est un brulôt mais la riposte est hors proportion.
Tout se passe comme si, baril de poudre, le monde islamiste, (peut-on dire encore musulman ?) n'attendait que l'étincelle pour nous exploser à la figure.
On s'est habitué, on s'est efforcé de faire une différence entre islam et islamisme, ensuite entre islamisme modéré voire démocratique (en Egypte) et salafisme.  On finira par se demander si cette différence fait encore sens ou si petit à petit les divers substantifs n’en devenaient qu'un seul.
Pour Irsi Ali la réponse est claire, il n'a pas de différence. Pour Marine Le Pen c'est pareil.
On le voit FN et salafisme  sont des alliés stratégiques involontaires.
Ce  que nous redoutons depuis des mois, c'est un bras de fer entre extrême-droite et islam radical dont la démocratie ferait les frais.
On y vient!
Il est bien certain que dans ce duel, qui vient de faire 14 morts en Afghanistan, sans compter les quatre de Lybie dont un ambassadeur, les Américains risquent de bouder Obama le modéré au prochaine élections en faveur de Romney le brutal.
Ce serait pire que tout mais c'est peut-être le pari, le calcul salafiste.
Nous l'avons écrit ce film est un détonateur, un peu comme les coups de revolver de Sarajevo en août 14.
Ou faut-il y voir un remake du 11 septembre avec d'autres moyens?
Ce qui est neuf, ce sont les réactions, les explosions en chaîne qui partout se produisent dans le monde.
Une intimidation? Certes, sans aucun doute!
Partout Sharia 4 et les salafistes sont à la manoeuvre!
MG



Aucun commentaire: