mardi 20 novembre 2012

La franc-maçonnerie: Secrets, symboles et influence actuelle




La Libre
Entretien : Dorian de Meeûs

"L’idée qu’on formerait un lobby est fausse"
Comment la franc-maçonnerie a-t-elle évolué face aux catholiques ? Comment se positionne-t-elle face aux débats de société d’aujourd’hui? Quelle est son influence réelle sur la politique et la magistrature ? Qui sont ses membres ? Mystères et idées reçues sur ses rites et symboles… Jef Asselbergh, Grand Maître du Grand Orient de Belgique (GOB), est "l’Invité du samedi" de LaLibre.be
VOUS ETES LE PRESIDENT OU GRAND MAITRE, DIT AUSSI "SERENISSIME", DE L’OBEDIENCE DU GRAND ORIENT DE BELGIQUE. CECI DIT, VOUS N’ETES NI LE CHEF, NI LE PORTE-PAROLE DE CES MAÇONS ADOGMATIQUES BELGES...
Je suis le représentant du GOB, mais surtout le gestionnaire administratif au quotidien de cette fédération de loges. Il y a aussi le Grand Collège des vénérables maîtres, qui réunit les présidents des 111 loges adogmatiques. Celui-ci régit l’ordre du jour de l’Assemblée générale, l’organe suprême et législatif du GOB, qui compte quelques 10.000 membres sur les 20 à 25.000 francs-maçons de Belgique. (NDLR : chaque frère est libre des ses opinions politiques et religieuses. Si le GOB est adogmatique, dans d’autres obédiences ou pays (G-B), la croyance en un Dieu unique/Grand Architecte est la règle.)
LES LOGES SE REUNISSENT A QUELLE FREQUENCE ?
Une fois par semaine. D’autres, 2 fois par mois. Disons que tous les jours de semaine, des milliers de francs-maçons se réunissent dans leurs loges. C’est une activité très intense.
ET COUTEUSE ?
La cotisation annuelle varie entre 150 et 250 euros par an. Elle permet de financer les locaux, temples, le chauffage, les réunions hebdomadaires, le fonctionnement de l’Obédience,…
VOS LOGES (ASBL) RECRUTENT-ELLES INTENSIVEMENT ?
Non, on privilégie la qualité du travail à la quantité des membres. On ne fait pas de prosélytisme, mais du recrutement tout de même. Certains candidats frappent eux-mêmes à notre porte. La procédure de sélection est importante. La loge qui reçoit un candidat fait un premier examen et test de fiabilité. Ensuite, tout franc-maçon belge aura connaissance de cette candidature et pourra – si nécessaire – partager une information à son sujet. Exemple, un Anversois qui viendrait se présenter à Bruxelles car il a des choses à se reprocher… cela ne passerait pas. Ce serait trop simple ! On communique les noms entre loges et en discutons ensuite oralement au sein de celles-ci.
SI J’ETAIS MAÇON, VOUS LE SAURIEZ, CONTRAIREMENT A MON ENTOURAGE DIRECT. POURQUOI UN TEL SECRET AUTOUR DE L’IDENTITE DES MEMBRES ?
Il y a 2 raisons à cette discrétion. Tout d’abord, vu que c’est un laboratoire de pensée, l’interdiction de rapporter ce qui se dit en loge permet cette liberté d’échange et d’expression. Un politicien ne parlerait pas s’il craignait qu’un journaliste de la même loge reprenne ses propos. Ensuite, nous traînons derrière nous un passé marqué par les persécutions nazies. D’autres croient encore aujourd’hui en un soi-disant complot judéo-maçonnique.
LE SECRET SUSCITE LE FANTASME DU GROS COMPLOT OU DE LA RECHERCHE DU GRAAL. LES ROMANS SURFENT SUR CES THESES.
On a découvert très récemment que la première chose que les nazis aient faite en occupant les villes occidentales, c’était de mettre la main sur nos archives. Tenez-vous bien, ils croyaient que dans le Savoir maçonnique figurait le secret du Graal et de l’alchimie. Celui qui pouvait mettre la main dessus deviendrait le Maître du Monde. Ils étaient fort déçus, car il n’y a rien de tout cela. On y trouve juste qu’à telle date, un Frère a planché sur tel sujet dans sa loge, etc. (rires)
CA VOUS AMUSE QUELQUE PART…
Non, cela aurait pu nous amuser, si cela n’avait pas coûté des vies.
QUEL EST L’INTERET POUR UN HOMME D’ETRE FRANC-MAÇON ?
Celui de participer et s’enrichir à travers un échange d’idées. Il peut poser des questions et surtout écouter les autres et se remettre en question. Chacun fait ce qu’il veut de ce qu’il aura entendu. En clair, « corrigez-vous vous-même et la société sera meilleure ! ». Il s’engage ainsi dans des valeurs humanistes et universalistes.
EN FRANCE, ON DIT QU’AUCUNE DECISION POLITIQUE IMPORTANTE NE PEUT ETRE PRISE SANS ‘LA BENEDICTION DES FRANCS-MAÇONS’…
C’est excessif ! J’imagine mal que quelqu’un comme Sarkozy ait régulièrement contacté les obédiences pour savoir ce qu’il devait ou pas faire. Il faut toujours voir et comprendre les loges à partir de la société dans laquelle elle vit. Mais surtout, la France n’est pas la Belgique ! Ca se ressent dans la franc-maçonnerie française qui, traditionnellement, prend régulièrement des positionnements politiques ou sociétaux. (NDLR : l’initiation présumée de Nicolas Sarkozy à la franc-maçonnerie n’a jamais été confirmée, mais des rumeurs circulent car il signait « avec 3 points » certains documents)

SELON CERTAINS, NOS LOIS SUR L’AVORTEMENT ET L’EUTHANASIE AVAIENT ETE DECIDEES « EN LOGE ».
Concrètement, je ne conteste pas qu’on ait eu de nombreuses discussions sur ces thématiques sociétales. C’est même normal, car c’est un fait de société. Puis, certains ont exporté ce sujet en dehors de la loge… mais à titre individuel uniquement! Donc, je conteste que ce débat ait été imposé aux politiques par les maçons. L’idée qu’on formerait un lobby commun est fausse. Je peux être ‘pour’ et mon voisin de loge ‘contre’. De plus, il n’y a pas de vote de résolution, ni recherche de consensus, ni prise de position,… Nous n’avons pas ce pouvoir ou cette intention.
EN TANT QUE PROFANES (NON-INITIES), ON PEUT S’ETONNER QUE DES HOMMES D’UN TEL NIVEAU SE REUNISSENT CHAQUE SEMAINE… SANS AVOIR LE MOINDRE OBJECTIF D’INFLUENCER QUELQUE CHOSE SUR LE PLAN POLITIQUE, JUDICIAIRE OU ECONOMIQUE.
C’est justement ça qui est compliqué à comprendre. Nous ne nous réunissons pas dans un objectif d’entente ou de consensus. On y trouve des opinions très différentes : socialistes, libérales,… Si vous rassemblez 10.000 personnes, vous avez un échantillon de la société belge, soit avec ses idées différentes et opposées. On ne sort pas du temple en disant « Ca, c’est notre position ! » Je dirais que les Cercles d’anciens étudiants ont encore plus d’influence que nous, car leurs membres sont homogènes.
LES FRANCS-MAÇONS NE SONT PAS SURREPRESENTES AU SEIN DES CONSEILS DES MINISTRES, DES PALAIS DE JUSTICE ET DES HOPITAUX ?
Non, ce sont les plus visibles. Vous ignorez une telle appartenance pour un professeur, un employé, un chauffeur de bus, un coiffeur,… Vous ne vous posez même pas la question. Ensuite, ils ne viennent pas en loge pour des préoccupations professionnelles, mais pour développer le fait qu’ils sont humains.
VOTRE ‘BIBLE’, SI JE PEUX ME PERMETTRE L’EXPRESSION, CE SONT LES CONSTITUTIONS D’ANDERSON. OR, IL Y EST ECRIT « DANS DES CONDITIONS IDENTIQUES, DONNE LA PREFERENCE A UN FRERE PAUVRE… AVANT TOUTE AUTRE PERSONNE DANS LE BESOIN. »
Cette règle est dépassée !
CELA TEND A CONFIRMER QUE LES MAÇONS S’ENTRAIDENT… ET QU’IL FAUT EN ETRE POUR REUSSIR PARMI EUX.
Je ne peux pas dire qu’il n’y a pas de favoritisme, car je ne peux pas parler pour les autres Frères. Celui qui ferait ça se trompe et le regrettera vite. Faut remettre cette phrase dans son contexte historique, car il y est aussi dit qu’on doit protéger et aider un Frère qui serait impliqué dans un complot contre le gouvernement. A l’époque, il y avait des complots. Ce problème est résolu depuis la mi-18ème siècle. Cela n’a rien à voir avec les francs-maçons actuels.
DEPUIS PLUSIEURS ANNEES, LA FRANC-MAÇONNERIE SE DEVOILE DAVANTAGE. EST-CE UN PROCESSUS DIFFICILE POUR LES FRERES ?
Oui, c’est une démarche encore assez difficile, car il n’est pas évident pour encore beaucoup de croyants d’accepter le fait maçonnique… même si depuis plus d’un siècle, la franc-maçonnerie belge ne joue plus aucun rôle politique. Ici, on peut avoir une croyance, mais on la laisse au vestiaire.
LE VATICAN INTERDIT AUX CATHOLIQUES DE S’INSCRIRE DANS UNE LOGE MAÇONNIQUE. C’EST MEME CONSIDERE COMME UN ‘PECHE GRAVE’ (CONGR. DE LA DOCTRINE DE LA FOI, CARDINAL RATZINGER, ROME LE 26 NOVEMBRE 1983).
Je pense qu’il y a relativement peu de croyants au GOB. Il y a des juifs, des musulmans, des protestants,… et cela ne m’étonnerait pas qu’il y ait quelque part l’un ou l’autre catholique. L’essentiel, c’est d’être adogmatique et d’accepter une opinion opposée à la sienne.
SELON VOUS, POURQUOI LES RELATIONS AVEC L’EGLISE CATHOLIQUE SONT-ELLES SI COMPLIQUEES ?
Il ne faut pas oublier qu’au 18ème siècle la franc-maçonnerie est la première association de la société civile à avoir vu le jour en dehors des structures ecclésiastiques et sociales (Gildes,…). Cette libre association, qui s’intéresse à la philosophie et aux sujets de société, ne réjouit pas l’Eglise qui avait à ce moment-là le monopole de ces débats. Tout commence là. Nous n’avons jamais exclu la religion… c’est elle qui s’est opposée à la franc-maçonnerie. En Belgique, l’Eglise catholique a dit en 1839 que ses fidèles ne pouvaient pas être franc-maçon. Ce n’est pas nous qui avons dit cela… Il s’est fait que des curés et des évêques nous ont quittés. Aujourd’hui, on se parle, mais on ne s’entendra pas forcément et ne sera pas d’accord.
LES FRANCS-MAÇONS ONT-ILS EVOLUE AVEC LEUR TEMPS ?
L’obédience et ses membres évoluent avec la société : aristocratique au 18ème, bourgeoise au 19ème et davantage démocratique au 20ème siècle. Nous avons maintenant aussi quelques immigrés dans nos loges. (NDLR : Parmi les Frères, on citera Léopold Ier, Mozart, G. Washington, Voltaire, Pinochet, J. Edgar Hoover (FBI) ou encore Victor Horta)
J’AIMERAIS CONNAITRE L’OPINION DES FRANCS-MAÇONS SUR LA LAÏCITE FACE A L’ISLAMISATION, LES NEGOCIATIONS BUDGETAIRES ET L’AVENIR DE LA BELGIQUE, MAIS VOUS N’AVEZ PAS DE MANDAT POUR ETRE CE PORTE-PAROLE. CELA DIT, VOUS EVOQUEZ BEAUCOUP CES SUJETS EN LOGE?
Oui, l’Islam comme phénomène sociétal fait régulièrement l’objet de réunions. Le contraire serait honteux. Après, quelle position adopter ? La plus simple ou simpliste est de dire qu’on ne va quand même pas accorder à cette religion des droits qu’on a réduits aux catholiques. Mais, comme la société, on doit apprendre à comprendre l’Islam et son rôle dans la société, qui n’est pas comparable à celle de l’Eglise.
LES FRANCS-MAÇONS ONT-ILS DES ŒUVRES CARITATIVES POUR AIDER LES VICTIMES DE LA CRISE, COMME L’EGLISE CATHOLIQUE ?
Oui, la solidarité et la charité sont des clés de voûte de notre fonctionnement. Bien sûr, avec 25.000 membres, les ressources ne sont pas énormes. On soutient des projets pour sans-abri, handicapés,… mais il est essentiel pour nous que cette charité se fasse de manière discrète. Pour nous protéger, mais aussi protéger celui qui reçoit les dons, car il n’en est pas forcément fier.
LES SYMBOLES UTILISES PAR LA FRANC-MAÇONNERIE PARTICIPENT PLEINEMENT A ALIMENTER LE MYSTERE ET LES FANTASMES. L’EXPRESSION « PLANCHER SUR UN SUJET » EN VIENT.
En fait, le jargon maçonnique est essentiellement emprunté à la construction, comme celui de « tailler sa pierre », de « grand architecte »,… Ici, on mettait sur une « planche » le sujet à l’ordre du jour de la loge. Si vous lisez le traité d’architecture du Romain Vitruve (1 siècle av J.C.), vous reconnaîtrez de nombreux termes maçonniques, car ce livre a inspiré les fondateurs! C’est par exemple Vitruve qui indique que l’autel se situe à l’Est, soit à l’Orient. C’est lui aussi qui explique que l’architecte est là pour mettre de l’ordre dans le monde matériel. Il explique que l’architecte doit avoir les qualités de force, de sagesse et de beauté s’il veut accomplir du beau travail.
 Crédit photo: http://www.gob.be/
ON RETROUVE LE SYMBOLE DES 2 COLONNES DANS LES LOGES.
Dans la Bible, à propos de la construction du Temple de Salomon, il est question de 2 colonnes sur le parvis, décorées de grenades. On retrouve ici l’origine chrétienne des fondateurs. Le sol en damier noir et blanc fait référence aux oppositions qui existent en tout: bien-mal, lumière-obscurité,... A chaque opinion ou thèse, il est donc possible d'opposer son contraire.
PUIS LES INCONTOURNABLES EQUERRES, COMPAS, « G »… ET TRIANGLES, QU’ON RETROUVE AUSSI DANS LA STRUCTURE DU PARC ROYAL OU A L’ULB (LOGO ET CERTAINS BATIMENTS)
L’interprétation la plus courante est la Géométrie. Ces symboles classiques sont des outils dans notre réflexion et rituel. Il ne faudrait pas non plus croire qu’un maçon se cache dans le coin de chaque triangle. Pour le Parc royal, je crois que c’est une légende. L’Esprit saint est aussi représenté par un triangle chez les Chrétiens. Pareil pour l’œil dans le triangle, il était présent en Egypte et dans le symbolisme chrétien. Ces symboles sont des outils, pas un but.
PAS UN BUT ? POURTANT, LE FRANC-MAÇON SIGNE AVEC « 3 POINTS » POUR ETRE IDENTIFIE. VOUS LE FAITES ?
Bien sûr que non. Les 3 points, c’était pour se faire connaître, mais cela ne se fait presque plus à cause des ordinateurs… ou alors dans notre communication interne.
Le cas échéant, cela pourrait être un moyen de pression sur le destinataire du courrier.
Faudrait demander à ceux qui le font… mais personnellement, je ne comprends pas cet argument. Si je reçois une telle lettre ‘en tant que catholique’, cela aura plutôt tendance à desservir celui qui l’envoie. Il croit pouvoir m’impressionner avec ces 3 points ? J’aurais plutôt une attitude de rejet.
Entretien : Dorian de Meeûs

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
MACONNERIE, COSMOPOLITISME ET DEFENSE DE L'ENSEIGNEMENT?
Ouimainon, le célèbre bouffeur de maçons de la Libre n'en revient pas:
"Bravo à LLB (et bravo à ce Grand Maître) d'avoir osé lever un coin du voile sur cette franc maçonnerie, qui nous fabrique toutes nos lois en Belgique. Voilà au moins une démarche qui va dans le sens d'un retour possible à la démocratie dans ce pays, à la souveraineté du peuple."
 « C'est valable pour tous ...surtout en ces temps....et je n'appartiens ni à la loge ni à aucune religion ...d'ailleurs, il y a des gens valables dans tous les secteurs, domaines religions, partis...mais aussi le contraire.... »

"Pourquoi alors est-il interdit à la grande masse du peuple de bénéficier de cette merveilleuse initiation maçonnique ? Puisque ce message ne s'adresse qu'à une élite strictement sélectionnée, comment peut-on espérer que la société en devienne meilleure ? C'est incohérent. Ou bien les maçons croient en leurs idées, et ils essaient alors d'en faire bénéficier tout le monde. Mais s'ils restent dans leur tour d'ivoire cadenassée, cela ne ressemble à rien. Sauf à vouloir imposer au peuple ses idées, par des lois et décrets, sans qu'il puisse décider lui-même si ces idées sont valables et lui conviennent."

"Comme les chrysanthèmes à la Toussaint et les oeufs à Pâques, le sujet "Franc-maçonnerie" réapparaît épisodiquement, il doit faire vendre. Pourtant après le centième ouvrage ou interview on n'en sait pas plus car on ressort toujours les mêmes réponses aux mêmes questions."

Reste deux questions essentielles qu'on aurait souhaité entendre poser :
Comment se fait il que cette société humaine, si élitaire dans son recrutement et si cosmopolite par ses idéaux, semble s'investir si peu apparemment dans le combat pour l'interculturel et la promotion du cosmopolitisme ici à Bruxelles, en Belgique et en Europe?
Deuxième question plus difficile encore: pourquoi la "puissante" FM, qui autrefois fonda l'université de Bruxelles ainsi que l'enseignement officiel, est elle si frileuse aujourd'hui à défendre cet enseignement, comme si elle se résignait à ce que l'enseignement libre, de confession catholique, de plus en plus forme nos élites?
MG

Aucun commentaire: