mercredi 9 janvier 2013

Plaisirs d'hiver: le sapin électronique a boosté le tourisme

Le Vif
Source: Belga
Le bourgmestre de la ville de Bruxelles Freddy Thielemans (PS) et son échevin du tourisme Philippe Close (PS) ont dressé dimanche un bilan positif à l'occasion de la clôture de la 11ème édition des Plaisirs d'hiver quant à sa fréquentation et ses échos à l'international.

Entre le 30 novembre et le 6 janvier, l'événement a ainsi attiré quelque 1,5 million de visiteurs, un nombre stable comparativement aux dernières années. "On a eu plus de monde grâce à ce vilain sapin", note cependant Freddy Thielemans.
Les chiffres provisoires de l'occupation des hôtels en décembre corroborent cette impression avec une augmentation de 3% à 4% par rapport à décembre 2011, le taux passant de 62 à 65%. "Le buzz sur le sapin électronique a permis de coller une image avant-gardiste à Bruxelles alors que nous nous efforçons justement de casser son image de ville ennuyeuse", s'enorgueillit pour sa part Philippe Close.
Tout en promettant aux Bruxellois qu'ils retrouveront dès la prochaine édition un sapin traditionnel, il relève l'importance de la médiatisation internationale offerte par ce simulacre artistique qui s'est vu consacrer dans plus de 200 sujets internationaux et 100 nationaux et s'est illustré sur plus de 50 chaînes télévisées. Par ailleurs, 6.936 personnes sont montées à sa cime, avec une moyenne de 230 par jour. Les 8.130 euros de bénéfices générés ont été reversés au Samusocial.

BRUSSEL SLUIT HET JAAR AF MET 1,6 PROCENT MEER WERKLOZEN
Eind december 2012 zaten iets meer dan 108.000 Brusselaars zonder werk. Dat zijn er goed 1.700 meer dan eind 2011. Een stijging met 1,6 procent is dat. Omdat de bevolking sterker steeg dan het aantal werkzoekenden is de werkloosheidsgraad wel stabiel op 20,4 procent.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
20,4% DE CHÔMEURS
Comme en Espagne ou en Grèce et 40% de jeunes sans travail à Molenbeek, Saint-Josse et Anderlecht.
Mais que font nos politiques?
Il est consternant de prendre toute la mesure de l'autosatisfaction de ce collège pour ces niaiseries et son silence sur le chômage.
Cela attire du monde. La belle affaire. Des milliers de badauds qui s'empiffrent de junk food et s'offrent des colifichets bricolés par des artisans amateurs de clichés. Et dire qu'on pourrait avec la même énergie promouvoir un artisanat de qualité et des activités gourmandes mettant en valeur les produits du terroir labélisés pour leur qualité. Mais on préfère donner dans la facilité médiocre dont le bon peuple se gavera. Il en redemande puisqu'il vient chaque année plus nombreux. On aimerait une vraie réflexion là-dessus et pas du n'importe quoi sous prétexte que les masses aiment ça et en redemandent.

Les internautes ne sont pas dupes de cette duperie:
Si l'imbécilité était payante, la ville de ce rouge, pourrait s'autofinancer."
"Il faut m’expliquer comment il est possible de faire le lien entre le nombre de visiteurs et le sapin ? Dans toutes les grande villes d'Europe il y a eu plus de visiteurs et cela n'a rien à voir avec ce stupide sapin qui a coûté une fortune payé par nous."
"Combien le PS bruxellois a-t'il payé l'imbécile qui a écrit cet article?"
No comment.


Le Xmas3 sur la Grand-Place de Bruxelles© Eric Danhier

Aucun commentaire: