mercredi 2 janvier 2013

Une statue d’Hitler à Varsovie fait polémique

La rédaction en ligne La Libre
"C'est une provocation insensée qui insulte la mémoire des victimes juives des Nazis."
Une statue d'Adolf Hitler en plein centre de Varsovie.Il fallait oser! En effet,l'œuvre de l'artiste contemporain italien Maurizio Cattelan ne manque pas de susciter la polémique, rapporte The Guardian.
Baptisée "Him" et représentant l'ancien dictateur agenouillé, la statue de cire n'est visible que de dos, à travers le trou d'une porte. Installée dans le ghetto depuis novembre dernier, elle attire de nombreux visiteurs mais aussi la critique de plusieurs organisations juives, selon le quotidien britannique. "C'est une provocation insensée qui insulte la mémoire des victimes juives des Nazis" proteste le Centre Simon-Wiesenthal.
Fabio Cavallucci, directeur du centre d'art contemporain à l'origine de la manifestation, se défend: "Il n'y a aucune intention de la part de l'artiste ou du centre d'insulter la mémoire des Juifs. C'est une œuvre qui essaie d'évoquer le mal qui s'insinue partout et de faire réfléchir le public sur la nature du mal."
La manifestation a d'ailleurs reçu le soutien du grand rabbin de Pologne, Michael Schudrich. "Cette statue pose une question morale très forte en provoquant ses spectateurs" a-t-il déclaré au Guardian.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE
Si provocation est synonyme d'art, voici un chef d'oeuvre!
A chacun son mauvais goût. Je ne vois pas en quoi cette sinistre plaisanterie est de nature à induire une réflexion sur le mal.
On se souviendra que Willy Brandt était tombé à genoux devant le mémorial aux victimes de ce même ghetto. Ça c'était une oeuvre d'art, une vraie, un des chefs d'oeuvres du XXème siècle qui connut tant d'horreurs. Cet artiste italien qui n'en est pas un et dont je ne veux même pas dire le nom cherche seulement à se faire connaître.
Qu'il aille au diable! Et aussi les caricaturistes minables du CharlieHebdo.
Marre de la surenchère provocatrice à seules fins mercantiles.
MG




Aucun commentaire: