mardi 19 mars 2013

Bernard Clerfayt: «Après la N-VA, le CD&V aussi tombe le masque»

Gil Durand

Pour le FDF Bernard Clerfayt, les déclarations de la N-VA sur leur volonté de scinder la Belgique, c’est un non-événement. Il s’étonne par contre de la sortie du CD&V, qui se dit confédéraliste. «Ca et le séparatisme, c’est la même chose».
C’était la polémique du week-end. Le vice-ministre-président flamand, Geert Bourgeois a réaffirmé que son parti, la N-VA, voulait une autonomie totale de la Flandre en 2014. Une sortie qui a suscité des déclarations politiques tout le week-end… La N-VA a-t-elle perdu son masque ? « Je m’étonne que tout le monde s’étonne », a réagi Bernard Clerfayt (FDF) au micro de Bel RTL. « La séparation de la Belgique, c’est dans le programme de la N-VA depuis des années. On sait que la N-VA flirte avec l’extrême droite : je n’ai rien appris de neuf ni dans le ton, ni dans la mise en scène médiatique. C’est un non-événement ».


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LE CHALLENGER
Qu'il garde sa poudre sèche et ne s'époumone point en vain, en ce tout début de campagne.
Le chemin sera long, et il abl'étoffe d'un grand ministre président: c'est depuis longtemps notre profonde conviction. Reynders? Laurette? Restons sérieux et surtout restons entre Bruxellois...
MG


Aucun commentaire: