lundi 29 avril 2013

Climat islamophobe en Belgique : avis de tempête

D’un accrochage banal à une avalanche de propos racistes

Bruxelles, le 27 avril 2013 - Muslims Rights Belgium dénonce les propos racistes et islamophobes ouvertement publiés par le présentateur météo de la chaîne privée RTL-TVI, Monsieur Luc Trullemans sur ses réseaux sociaux (Facebook et Twitter). Muslims Rights Belgium a reçu ce vendredi 26 avril 2013 vers 21h un signalement des internautes, heurtés et scandalisés par ces messages.

En effet, plusieurs messages ont été mis en ligne ce soir-là mêlant un racisme anti-arabe primaire et une islamophobie en constante recomposition : un premier message adressé aux musulmans (le mot est écrit en lettres capitales) avec l’injonction de s’intégrer ou de quitter le pays. D’autres photos représentant une couverture modifiée d’une bande-dessinée d’Hergé (Tintin en France), un chameau assimilé à un véhicule de police et une comparaison vestimentaire impliquant l’ex-rappeuse Diam’s, ont été postées par ailleurs.

M. Trullemans a poursuivi dans un commentaire en invoquant la liberté d’expression et en surenchérissant : « j’espère que le message a eu le temps de passer ». Ce n’est que dans un ultime message qu’il a reconnu la gravité de ses publications. Il a présenté « ses excuses personnelles à la communauté musulmane »,en expliquant avoir eu une rixe avec « une personne du Sud » lors d’un accrochage automobile. L’homme se défend d’être raciste et il faut pouvoir distinguer l’individu de ses actes. Cependant, même un conflit interpersonnel du quotidien ne peut justifier la prise de position haineuse d’une telle ampleur.

Muslims Rights Belgium prend acte des excuses publiques de M.Trullemans et salue la décision immédiate prise par la chaîne RTL d’écarter de l’antenne son employé. Néanmoins, le fait que M. Trullemans soit une personnalité publique, la diffusion ouvertement assumée de ces messages ainsi que le caractère répété de ces dérapages (dont certains résultent d’un vulgaire copier-coller provenant de sites racistes), nous amène à devoir émettre pour l’instant un signalement au Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme.

Au-delà de la condamnation collective de ces propos, il est urgent de déterminer les causes profondes de la promotion de discours de haine ouvertement anti-musulmans dans notre pays (à ne pas confondre avec la liberté de critiquer une religion ou une philosophie). Muslims Rights Belgium demandera une médiation au Centre pour l’Egalité des Chances en présence de M. Trullemans. Il est impératif de déconstruire ensemble de façon argumentée ces accusations simplistes, excluantes et mensongères.

L’attitude de M. Trullemans est caractéristique d’un raccourci dangereux qui puise dans des frustrations personnelles de la vie de tous les jours pour se focaliser ensuite sur l’ « étranger », symbolisé actuellement par le musulman dont la différence se cristallise sur son appartenance religieuse. Le plus grave, c’est qu’auparavant, ces discours étaient marginaux et cantonnés aux groupes d’extrême-droite ; aujourd’hui ils se banalisent dans le champ public, comme l’a mis en évidence le Centre pour l’Egalité des Chances dans ses publications[1]. Les musulmans de Belgique sont des citoyens belges et souffrent de la banalisation de l’islamophobie qui visent à les mettre à la marge de la vie sociale,citoyenne et économique.

Muslims Rights Belgium demande enfin que nos élus puissent mettre en place toutes les actions nécessaires pour lutter fermement contre ce climat xénophobe en Belgique et sur les réseaux sociaux. En ce sens, la résolution au Sénat reconnaissant la réalité de l’islamophobie dans le champ du racisme est essentielle.


[1] « Les déclarations islamophobes foisonnent également sur l’Internet. C’est surtout le constat que ces expressions sont de plus en plus présentes sur des sites Internet ou forums de discussion qui ne ciblent pas spécifiquement des utilisateurs aux opinions extrémistes qui inquiète particulièrement le Centre. Cette évolution suggère en effet que les idées islamophobes deviennent monnaie courante», Rapport annuel 2011 du Centre, p 82

Muslims Rights Belgium
Email : secretariat.mrb@gmail.com

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
DES DROITS CERTES MAIS AUSSI DES DEVOIRS

Trullemans n'aimerait pas trop qu'on lui rappelle que son nom rime avec Beulemans ou Bossemans et pourtant, il nous force à faire ce raccourci rikiki.
Les Bossemans, les Coppenolle et leurs derniers descendants devraient comprendre une fois pour toutes que Bruxelles, la Belgique ne sont plus celles de grand-papa et que désormais l'islam fait partie des meubles, comme le judaïsme ou la laïcité.
Quant aux musulmans de Belgique qu'ils ont, à côté de leurs droits (on ne les leur conteste pas) aussi des devoirs dont celui de respecter strictement la séparation entre Etat et religion ainsi que les droits des hommes, des femmes y compris ceux des hollebis.
Il était bon de rabattre son caquet au météorologue "imprudent". Qu'on rabatte aussi celui des musulmans qui s'égarent dans l'islamisme en se référant plus à la sharia dont on ne veut pas qu'à la constitution pluraliste qui est notre balise à tous, sans exception.
MG



Aucun commentaire: