vendredi 12 avril 2013

Juifs et musulmans ensemble pour commémorer la Shoah


Lundi soir, les membres du foyer culturel juif et les responsables de l’association des musulmans progressistes se retrouveront, afin de commémorer ensemble la Shoah.

« Les responsables de l’association des musulmans progressistes ont entendu parler de nous et voulaient nous contacter. Hassan Bousetta, que nous connaissions l’un et l’autre, a un peu servi d’intermédiaire », détaillait Guy Wolf, le président du foyer culturel juif de Liège. « Et depuis lors, je suis en contact régulier et quasi amical avec les responsables de cette association. »

Récemment, les musulmans progressistes ont tendu la main au foyer culturel juif en leur proposant d’assister à la commémoration, ce que la direction a accepté.

« Nous avions déjà commencé à échanger nos points de vue. Nous ne sommes pas d’accord sur tout, évidemment, mais c’est peut-être la première fois que je ressens une réelle volonté de dialogue et de partage », concluait Guy Wolf.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
PROGRESSISTES JUIFS ET MUSULMANS SE RAPPROCHENT
On nous dit qu'autrefois en Anadalousie entre le 9ème et le 15ème siècle on vivait dans la concorde entre une mosquée, une église et une synagogue. A Cordoue on peut visiter une synagogue datant d'avant la Reconquista (1492) et d'anciennes églises de cette époque sans parler de la somptueuse mosquée dans laquelle fut incluse une cathédrale sous Charles Quint. Relisons da "confrérie des éveillés" de Jacques Atali qui, comme chacun sait, n'est pas musulman pour nous en persuader.
Jacques Berque ne rêvait-il pas de "nouvelles Andalousies?"
Fouad Benyekhlef, cheville ouvrière de l’association des musulmans progressistes m'écrit:
" Le soleil se lèvera à l’ouest », longtemps les gens ont eu peur de cette prophétie alors qu’elle est annonciatrice d’une bonne nouvelle en réalité. Ce soleil symboliserait-il la lumière, la connaissance, la clairvoyance ? L’ouest est-il l’occident, donc aussi la Belgique, ou se mêlent autant de diversités. Al Andalus fut une belle époque mais notre époque n’ést-elle pas encore meilleure ? En effet, aux trois religions, sont venus s’ajouter une multitude d’autres en plus de la non croyance voire de l’agnosticisme. Je ne parle même pas des différences ethniques, linguistiques, culturelles, d’orientations sexuelles, de couleurs… La Belgique serait-elle en train de surpasser Al Andalus ?"
Aucune question n'est indiscrète, ce sont les réponses qui selon Oscar Wilde le sont. Ali Daddy avait l'habitude de dire qu'il vivait heureux à Schaerbeek entre une synagogue, une église et une mosquée. Il ne le dit plus, l'église a été désaffectée depuis par manque de fidèles, la synagogue envisage de quitter Schaerbeek pour insécurité, seule demeure la mosquée et Ali a déménagé depuis. J'ironise.
J'ai tort et Fouad a raison de regarder la Belgique et Bruxelles avec les yeux de l'optimisme. Surtout, lui et son organisation font preuve d'une belle audace pour faire un pas symbolique mais nécessaire vers la communauté juive. Chapeau!
Certes, en ce moment, les medias braquent leur projecteur sur les dizaines, voire les centaines de gamins musulmans de souche et zélés convertis partis faire le coup de feu en Syrie au grand désespoir de leurs parents. L'opinion publique s'en émeut, le Vlaams Belang et la N-VA d'Anvers en tirent un capital électoral. Ici encore, nous l'avons dit, les musulmans progressistes interviennent pour calmer le jeu. Cet engagement force le respect. Puissent les jeunes bruxellois en déserrance les rejoindre rapidement en s'éloignant de l'influence délétère des salafistes de quartier et en se libérant des griffes de Sharia 4 Belgium.
MG

Aucun commentaire: