dimanche 19 mai 2013

Joëlle Milquet en Turquie pour discuter des jeunes belges en Syrie


BELGA

les dossiers de sécurité liés au terrorisme et au radicalisme seront également abordés.

La vice-Première ministre et ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, a quitté la Belgique pour la Turquie où elle aura lundi et mardi une série d'entretiens et de réunions de travail avec les autorités et les services de sécurité turcs sur la situation des ressortissants belges et européens partis combattre en Syrie, a annoncé son cabinet dimanche.

Lors de ces entretiens, Mme Milquet évoquera aussi, avec ses interlocuteurs, les dossiers de sécurité liés au terrorisme et au radicalisme dans le cadre du protocole d'accord conclu récemment.

La ministre est accompagnée lors de ce déplacement par des représentants de la police fédérale, des services généraux de renseignements (SGRS), de la Sûreté de l'Etat et de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM).

Demain/lundi, Mme Milquet rencontrera à Istanbul les représentants de l'opposition syrienne et de la police turque.

Mardi, elle participera à Ankara à différentes réunions de travail avec les autorités et les services de sécurité turcs.


 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

MUTTER COURAGE


Et voilà que "madame non" se transforme en Mutter Courage!

Non, c'est dit sans ironie aucune. Joëlle, qui garde la ligne, mouille son bikini et part à la recherche des gamins. Cela ne mérite aucun sarcasme mais un coup de chapeauMilquet est mère et n'a pas peur d'agir en mère.

De plus, électoralement c'est vraiment porteur. Joëlle est aussi candidate à la succession Picqué. Avec ce voyage à la Sarko, elle envoie un message de soutien aux parents musulmans de Bruxelles inquiets pour leurs ados en roue libre. Ils ne manqueront pas de lui renvoyer l'ascenseur.

Déjàla ministre de l'Intérieur, s'était entretenue lundi avec plusieurs bourgmestres de villes flamandes confrontés ces dernières semaines au départ de plusieurs jeunes musulmans pour combattre en Syrie.

La discussion avait porté sur les moyens de prévenir pareils départs et lutter contre la radicalisation de ces jeunes.

Après cette rencontre, les bourgmestres d'Anvers, de Malines et de Vilvorde, respectivement Bart De Wever (N-VA), Bart Somers (Open-Vld) et Hans Bonte(sp.a), se sont déclarés satisfaits de leur entretien avec Mme Milquet. Plusieurs solutions concrètes y ont été évoquées.

Ceux-ci espèrent à présent pouvoir bénéficier d'un soutien financier pour passer à l'action et disposer d'ici l'été d'un manuel pratique pour aider les animateurs de rues, mais aussi les écoles et les associations de jeunes, à lutter contre la radicalisation.

"Ce fut une réunion vraiment constructive où il est clairement apparu que nous et la ministre étions sur la même ligne en matière de priorités", a commenté M. Somers.

Les bourgmestres et la ministre ont également abordé le partage du travail entre police locale et fédérale pour l'examen des sites internet incitant à la radicalisation des musulmans.

Et voilà que notre Calamity Joëlle surfe enfin sur les bonnes idées; elle finira par nous étonner. Ses assises de l'interculturel nous avaient laissé une impression de cafouillage. Désormais, elle plonge les deux mains dans le cambouis.

MG

 

 

Aucun commentaire: