jeudi 23 mai 2013

Les déclarations chocs du tueur de Londres


"Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre".

L'un des deux tueurs présumés d'un soldat, dans un quartier du sud de Londres, a commenté ses actes sur une vidéo amateur obtenue par la chaîne de télévision ITV.

Le jeune homme noir est vêtu d'un jeans, de baskets, d'un blouson et d'un bonnet noirs. Dans ses mains ensanglantées il tient un couteau de cuisine et un hachoir de boucher. Il s'approche d'une caméra amateur et commente ses actes.

"Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre", déclare cet homme qui porte un court bouc et parle avec les mains."Nous devons les combattre comme ils nous combattent, oeil pour oeil, dent pour dent", ajoute-t-il.

"Je m'excuse que des femmes aient été témoins de ce qui s'est passé aujourd'hui mais, dans nos terres, nos femmes voient le même genre de choses. Vous ne serez jamais en sécurité. Renversez votre gouvernement. Ils ne prennent pas soin de vous", a-t-il également dit avec un accent londonien, alors que la victime gisait quelques mètres derrière lui sur la route.

"Pensez-vous que David Cameron va se faire attraper dans la rue quand nous allons commencer à sortir nos flingues? Vous pensez que vos politiciens vont mourir? Non, ce sera le gars lambda, comme vous ou vos enfants. Donc, débarrassez-vous d'eux. Dites-leur de ramener leurs soldats à la maison pour que vous puissiez tous vivre en paix", a-t-il encore livré à la caméra. D'autres propos sont inaudibles.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

BARBARIE A VISAGE ISLAMISTE

Le crime barbare de Londres rappelle celui de Merah à Toulouse contre des militaires français d'origine algérienne.

Pourquoi les medias ignorent-ils sciemment les liens entre les événements qui éclatent dans la jongle des villes?

Parce que, de toute évidence y éclate une violence gratuite mais ciblée,organisée, fruit de la frustration induite par l'exclusion et l'incompréhension entre les communautés intégrées et celles qui se sentent exclues, humiliées et se révoltent de la pire manière.

Ne sommes-nous pas en train d'assister,la crise aidant, à un début de guerre civile en Europe, à une lente beyrouthisation de nos grandes villes?  Certes, on se réjouit que des imams marocains et des  musulmans progressistes s'insurgent contre le fléau islamique. Mais ces hommes et ces femmes de bonne volonté sont ils assez nombreux et assez influents pour enrayer la résistible ascension du salafisme fondamentaliste et haineux dans la jungle des villes d'Europe et d'Amérique?

MG

 

RELLEN IN ZWEDEN DUREN VOORT

De Standaard Bron: Belga

 

Foto: AFP


Voor de vierde opeenvolgende nacht is het in Zweden tot rellen gekomen. Volgens Zweedse media donderdagmorgen zijn de onlusten overgeslagen naar zuidelijke voorsteden van de hoofdstad Stockholm.

Minstens een politieman raakte gewond, aldus mediaberichten. Een groep jongeren gooide met stenen. Er werden auto’s in brand gestoken. Ook een politiewagen in Stockholm werd in brand gestoken maar het vuur kon snel geblust worden. In de zuidelijke stad Malmö gingen drie auto’s in vlammen op, berichtte de politie.

De onlusten ontstonden afgelopen zondag in Husby, een voorstad ten noorden van Stockholm, en hebben sindsdien elke nacht uitbreiding genomen. Achtergrond zou de dood van een 69-jarige zijn die de politie - officieel uit zelfverdediging - neerschoot. Na Husby zorgden jongeren nadien in voorsteden als Fittja voor onlusten.

De Zweedse minister van Justitie Beatrice Ask kondigde aan het geweld en het vandalisme in de voorsteden te zullen bestrijden. Aanvallen tegen de politie en hulpdiensten zijn “onaanvaardbaar”, verklaarde ze.

 

Aucun commentaire: