jeudi 13 juin 2013

Action des Femen belges au Parlement européen Vif "Freedom for Femen", "Freedom for women". La grisaille bruxelloise n’a pas refroidi l’ardeur des militantes Femen belges. Ce matin, elles ont manifesté devant l’entrée du Parlement européen. Les Femen au parlement européen. © Thomas Blairon Peu avant 11 heures, 7 jeunes femmes, seins nus, ont protesté contre l’emprisonnement en Tunisie d’Amina, une militante tunisienne arrêtée le 19 mai, et de 3 militantes européennes (2 Françaises, Pauline et Marguerite) et une Allemande (Josephine), venues manifester à Tunis par solidarité avec Amina. Les Belges réclamaient ce matin le soutien de l’Europe dans leur démarche exigeant la libération des quatre Femen. Brandissant les portraits de leurs consoeurs emprisonnées, les manifestantes avaient inscrit sur leur ventre en lettres noires différents slogans ("Breast need revolution", "Europe supports Femen prisonners"…). Après, quelques minutes de raid, elles ont pris la fuite en voiture sans être inquiétées par la police. C’est la 3e action, en moins de 3 mois, des Femen en Belgique : Le 30 mai, cinq membres du mouvement avaient manifesté seins nus devant l’ambassade de Tunisie à Woluwe-Saint-Pierre. L’objectif de leur action visait déjà à réclamer la libération d’Amina, arrêtée pour avoir publié une photo d’elle buste nu sur Facebook, et celle des trois autres militantes européennes, arrêtées le 29 mai. Le 23 avril, quatre activistes des Femen de Belgique avaient interrompu, seins nus, une conférence à Ixelles réunissant l’archevêque de Malines-Bruxelles André Léonard et Guy Haarscher, professeur honoraire à l’Université Libre de Bruxelles. Les Femen avaient aspergé l’archevêque de Malines-Bruxelles d’eau bénite, pour dénoncer certains de ses propos qu’elles estiment à caractère homophobe. Jacques Besnard COMMENTAIRE DE DIVERCITY TROP DE FEMEN BANALISE LES FEMEN C'est téméraire, cela défend une cause juste mais attention, trop de femen dans les medias, finiront par banaliser les femen et ce serait vraiment dommage.


Vif

"Freedom for Femen", "Freedom for women". La grisaille bruxelloise n’a pas refroidi l’ardeur des militantes Femen belges. Ce matin, elles ont manifesté devant l’entrée du Parlement européen.


Les Femen au parlement européen. © Thomas Blairon

Peu avant 11 heures, 7 jeunes femmes, seins nus, ont protesté contre l’emprisonnement en Tunisie d’Amina, une militante tunisienne arrêtée le 19 mai, et de 3 militantes européennes (2 Françaises, Pauline et Marguerite) et une Allemande (Josephine), venues manifester à Tunis par solidarité avec Amina.

Les Belges réclamaient ce matin le soutien de l’Europe dans leur démarche exigeant la libération des quatre Femen. Brandissant les portraits de leursconsoeurs emprisonnées, les manifestantes avaient inscrit sur leur ventre en lettres noires différents slogans ("Breast need revolution", "Europe supportsFemen prisonners"…). Après, quelques minutes de raid, elles ont pris la fuite en voiture sans être inquiétées par la police.

C’est la 3e action, en moins de 3 mois, des Femen en Belgique : 
Le 30 mai, cinq membres du mouvement avaient manifesté seins nus devant l’ambassade de Tunisie à Woluwe-Saint-Pierre.

L’objectif de leur action visait déjà à réclamer la libération d’Amina, arrêtée pour avoir publié une photo d’elle buste nu sur Facebook, et celle des trois autres militantes européennes, arrêtées le 29 mai.

Le 23 avril, quatre activistes des Femen de Belgique avaient interrompu, seins nus, une conférence à Ixelles réunissant l’archevêque de Malines-Bruxelles André Léonard et Guy Haarscher, professeur honoraire à l’Université Libre de Bruxelles. Les Femen avaient aspergé l’archevêque de Malines-Bruxelles d’eau bénite, pour dénoncer certains de ses propos qu’elles estiment à caractère homophobe.

Jacques Besnard 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

TROP DE FEMEN BANALISE LES FEMEN

C'est téméraire, cela défend une cause juste mais attention, trop de Femen dans les medias, finiront par banaliser les Femen et ce serait vraiment dommage.

 

Aucun commentaire: