mardi 2 juillet 2013

Boulevard Poincaré: des pistes cyclables après la Foire?


Patrice Leprince

La ministre bruxelloise de la Mobilité et des Travaux publics Brigitte Grouwelsfait face à une nouvelle fronde concernant le passage de trois à deux bandes de circulation entre la Porte de Ninove et le boulevard Jamar afin d’y aménager une piste cyclable. Les travaux n’ont toujours pas démarré.


Après s’être heurtée à la fronde du collège ixellois pour la réduction de bandes automobile au Général Jacques, c’est cette fois du côté de la Ville de Bruxelles et du boulevard Poincaré que la ministre de la Mobilité et des Travaux publics, Brigitte Grouwels (CD&V), se voit contrainte de ferrailler. Sur l’asphalte, le passage de trois à deux bandes de circulation entre la Porte de Ninove et le boulevard Jamar afin d’y aménager une piste cyclable. Un chantier qui aurait dû démarrer avant la fin du mois de juin.

C’est que le bourgmestre de la Ville, Freddy Thielemans (PS) s’est refusé jusqu’ici à ordonner à sa police de signer les plans de signalisation, préalable indispensable au démarrage du chantier. Et la ministre de prier aujourd’hui le mayeur de s’exécuter afin que les travaux puissent commencer dès la fin de la Foire du Midi qui se tiendra in situ du 13 juillet au 19 août prochains. « Je trouve que cette compétence policière doit être correctement utilisée et ne peut pas servir à entraver des projets régionaux. A cause de l’absence de cette signature, une piste cyclable importante et nécessaire sur la Petite Ceinture n’a pas pu être réalisée plus tôt »,regrette la ministre qui assure que son projet tient la route, les tests menés du 10 au 24 juin ayant été concluants, selon elle. Des tests que la Région souhaite poursuivre avec une piste cyclable marquée des deux côtés de la Petite Ceinture. « Ce qui constitue le premier pas d’un projet de réaménagement définitif avec des pistes cyclables séparées. L’objectif est d’introduire ce permis d’urbanisme au printemps 2014. Ce projet régional sera élaboré en collaboration avec la Ville de Bruxelles. Il correspondra parfaitement au plan de circulation de la Ville de Bruxelles et au réaménagement tant attendu des boulevards du centre ».

Les boulevards du Centre, c’est bien là où le bât blesse, à entendre le cabinet du bourgmestre Freddy Thielemans (PS) qui rappelle justement son projet depiétonnisation du centre-ville pour lequel une étude de mobilité vient d’être lancée. « Une piétonnisation qui pourrait induire un report de la circulation vers la Petite Ceinture, raison pour laquelle, le collège demande à la ministre d’attendre le résultat de l’étude et une concertation avant de se lancer dans ce type de projet ». Ce qui, ajoute-t-on, ne remet pas en cause l’importance qui doit être accordée à la mobilité douce. « Ce n’est pas une position contre le vélo, qu’il faut promouvoir mais, pourquoi ne pas envisager une solution provisoire en attendant le résultat de l’étude ? On pourrait par exemple installer une piste cyclable sur la berme centrale », propose-t-on chez Freddy Thielemans.

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

BRUXELLES EST INGOUVERNABLE

Certes il est de bon ton de crier haro sur Brigitte Grauwels parce que c'est Brigitte Grauwels, qu'elle est flamande et Cd&V de surcroît. Mais voilà, pour une fois, ses projets sont bons et les bourgmestres qui lui mettent les bâtons dans les roues rien que pour la faire mousser ont tout faux.

MG

 

 

Aucun commentaire: