mercredi 24 juillet 2013

Brigitte Grouwels: "Bruxelles respirera mieux avec moins de voitures"


Simon Mewissen (St.)

Nouveau plan de stationnement à Bruxelles, tramification du 71, vélos autorisés à passer au rouge : la ministre bruxelloise des Travaux Publics et des Transports a répondu à vos questions. « Nous ne stigmatisons pas les automobilistes », prévient-elle d’emblée. Le résumé du chat

 Photo Pierre-Yves Thienpont

IL EST SOUVENT QUESTION DE L’AGENCE DU STATIONNEMENT. QUAND EST-IL CONCRETEMENT ? OU PUIS-JE LA TROUVER ? (SFH7)

BRIGITTE GROUWELS : « L’Agence du Stationnement est en train de se mettre en place. D’ailleurs, elle a sûrement déjà conseillé des communes pour leur politique de stationnement. Pour le moment elle peut être contactée à travers le portail web de Bruxelles-Mobilité. »

QU’EN EST-IL DES PIETONS ? TOUT SEMBLE FAIT POUR LES VOITURES, LES TRAMS ET LES VELOS MAIS LES PIETONS SONT EGALEMENT DES USAGERS FAIBLES. (SUPERPITCHER)

Brigitte Grouwels : « Les piétons sont des usagers actifs. Le gouvernement est en train de développer le « plan piéton » qui limitera les places de parking en voirie au profit de places de parking hors voirie, cela permettra de libérer de l’espace public à l’avantage des piétons. »

NE SERAIT-IL PAS PLUS JUDICIEUX ET ECONOMIQUE DE SYNCHRONISER LES FEUX SUR LES GRANDES ARTERES DE MANIERE A LES TROUVER TOUS AU VERT SI VOUS RESPECTEZ LA LIMITATION DE VITESSE ? (DANY BOY)

Brigitte Grouwels : « Vous avez raison et nous y travaillons d’une manière de plus en plus intense. La région disposera bientôt d’une centrale qui permet de gérer les feux sur les grands axes à distance : ceci permettra de fluidifier davantage le trafic. »

QUELLES SONT LES DISPOSITIONS CONCRETES D’« AUTORISATION A PASSER AU ROUGE » POUR LES VELOS ? CETTE AUTORISATION EST-ELLE VALABLE POUR TOUS LES CROISEMENTS OU EST-IL QUESTION D’INSTALLER UNE SIGNALISATION SPECIFIQUE ? (BENJI)

Brigitte Grouwels : « Un cycliste n’est autorisé à passer au rouge que quand il y a un panneau spécifique, indiquant de tourner à droite ou d’aller tout droit. Les croisements sont sélectionnés sur base d’une analyse de sécurité pour tous les usagers de la route. Nous étudions en ce moment 255 croisements sur des voiries régionales, sûrement plus de 70 pourront être aménagés de la sorte. »

LE GOUVERNEMENT BRUXELLOIS A DONNE SON ACCORD SUR LA TRAMIFICATION DE LA LIGNE 71, CELA SIGNIFIE-T-IL QUE LES PERMIS D’URBANISME ONT DEJA ETE OCTROYES ? EST-CE QUE LA COMMUNE NE POURRA PLUS S’Y OPPOSER ? (FRANCOIS DU MORTIER)

Brigitte Grouwels : « Non le permis n’est pas encore octroyé. La STIB et l’administration élaborent en ce moment le dossier. Le début des travaux est prévu pour 2015. Le dialogue avec la commune sera sûrement poursuivi. Ce tram est essentiel pour la Région mais surtout pour les commerçants et les habitants d’Ixelles. Nous recevons beaucoup de soutien pour ce projet, surtout venant des Ixelloisc’est clair que le chantier doit être très bien organisé, afin de limiter la durée des travaux. »

POURQUOI SOUHAITE-T-ON « TRAMIFIER » ET PAS SIMPLEMENT AJOUTER DES BUS ? CELA COUTERAIT MOINS CHER ET PERMETTRAIT UNE PLUS GRANDE FLEXIBILITE. (YVAN)

Brigitte Grouwels : « Même avec un bus toutes les 5 minutes, la capacité ne serait pas suffisante, la STIB utilise déjà ses bus les plus grands. Un tram peut transporter plus de personnes de manière confortable. Certains rêvent d’un métro, si cela était décidé un jour (un projet très coûteux), il sera réalisé seulement dans 20 ou 30 ans, ce qui ne répond pas à aux besoins actuels. »

POURQUOI NE PAS AMENAGER UNE ZONE 30 GLOBALE DANS LES 19 COMMUNES DE BRUXELLES. ET FAIRE DES ZONES 50 UNE EXCEPTION ? (MAX)

Brigitte Grouwels : « Nous allons pas à pas vers ce type de solution. Dans certaines communes, des quartiers résidentiels sont déjà intégralement en zone 30. Il est vrai que ces quartiers deviennent beaucoup plus agréables à vivre, avec plus de piétons, de cyclistes et un sentiment de sécurité routière accrue. »

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

BRIGITTE SE FAIT MOUSSER


Brigitte Grouwels se fait mousser. Ce qu'elle propose n'est certes pas déraisonnable mis elle pourrait tellement mieux faire. En effet, en tant que mandataire flamande de signature CD&V elle pourrait, elle devrait, selon nous, prendre l'initiative de contacts et de négociations avec les communes de la communauté urbaine bruxelloises situées en Flandre, en matière de mobilité. Or apparemment elle n'en fait rien. Pourquoi?

Oui, franchement pourquoi ne le fait-elle pas?

MG

 

 

Aucun commentaire: