samedi 13 juillet 2013



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

FLUPKE


Il en prend pour son grade Alberovitch de Belgique. Des flots de boue, de critiques acerbes, de sous entendus vachards tandis qu'il doit subir l'hagiographie permanente d'Albert le Débonnaire élevé sur un bouclier médiatique comme Abraracourcix sur la chaine concurrente.

Quick et Flupke, of course, on y avait pensé à DiverCity, évidemment.

Mais que c'est bien fait, bravo Johan! Surtout, on attend le premier tome de leurs aventures qui ne manqueront pas de passionner les Bruxellois à partir du 21 juillet: plus que  sept fois dormir.

MG

 

 

Aucun commentaire: