lundi 1 juillet 2013

Hécatombe en 1re année de médecine: huit étudiants sur dix recalés


Les taux de réussite ont encore baissé par rapport à l’an dernier. Selon le comité interuniversitaire des étudiants en médecine, deux étudiants sur 10 seulement ont réussi leur session. A l’ULB, le taux de réussite est même à 10%.



Le Cium a collecté les résultats dans quatre des cinq facultés de médecine. Verdict : « Catastrophique ».                                


  








C'EST L'HECATOMBE EN PREMIERE ANNEE DE MEDECINE

Le Vif

A peine deux étudiants sur dix ont réussi leur première année de médecine en Belgique francophone. C'est ce qui ressort des chiffres officieux du Comité interuniversitaire des étudiants en médecine (CIUM) relayés lundi par Le Soir.


C'est à l'UMons que le taux de réussite est le plus élevé (30%), mais il est en baisse par rapport à l'an dernier. On observe une tendance à la baisse dans toutes les universités francophones, avec un plus bas remarquable de 10% de réussite à l'ULB. Ces piètres résultats s'expliqueraient par l'encadrement défaillant, et par le fait que les études de médecine sont passées de 7 à 6 ans, contractant sur la première année des cours étalés auparavant sur deux ans. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

FAILLITE DU SYSTEME SCOLAIRE EN COMMUNAUTE FRANCAISE?

Trois infos se sont succédées cette semaine: 96,3% de réussite au CEB (primaire); un garçon de 13 se suicide après avoir échoué en première secondaire; 80% des étudiants inscrits en première médecine échouent.

Difficile de ne pas conclure à une faillite de notre enseignement de communauté française.

MG

 

Aucun commentaire: