jeudi 4 juillet 2013

L'arabe et le turc à l'école flamande


Le Vif


En Flandre, dès la rentrée scolaire 2014, les écoles pourront choisir la quatrième langue enseignée dans le troisième degré du secondaire général (5e et 6e).


© Thinkstock

A la rentrée scolaire 2014, les écoles pourront, par exemple, donner des cours de turc, d’arabe ou de japonais. Jusqu’ici, le choix d’une quatrième langue était limité à l’espagnol, l’italien ou le russe. La N-VA s’est tout d’abord opposée à la note du ministre Pascal Smet (SP.A), mais elle a finalement renoncé à ses objections.

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LA NA-VA S'EST OPPOSEE!

Evidemment que c'est une bonne idée.

C'est une aberration que de couper certains enfants de leur langue de culture. C'est folie que d'obliger les Marocains à fréquenter les écoles coraniques pour glaner un peu d'arabe et subir les litanies sur le manger hallal. Quant aux Turcs de Belgique, il serait temps qu'ils apprennent à parler leur langue convenablement. On fait bien du grec et du latin à l'école, alors pourquoi pas l'arabe et le turc.

Smet a encore trouvé moyen de faire parler de lui. Cette fois il a cent fois raison.

MG

 

Aucun commentaire: