dimanche 4 août 2013

Bondskanselier Kohl wou helft Turken weg uit Duitsland



Foto: REUTERS

Bondskanselier Helmut Kohl zag bij zijn aantreden in 1982 de Turken in Duitsland liever gaan dan komen. ‘Volgens kanselier Kohl moet het aantal Turken de komende vier jaar met vijftig procent verminderen - maar hij kan dat niet publiekelijk zeggen’, staat te lezen in geheime documenten die Groot-Brittannië na dertig jaar vrijgegeven heeft en die het weekblad Der Spiegel kon inkijken. Duitsland trok in de jaren 1950 en 1960 heel wat gastarbeiders aan, waaronder veel Turken.

 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

KOHL N'AIMAIT PAS LES TURCS

Ceci est à mettre en relation avec le remarquable article de Jean Daniel sur l'islamophobie en France.

De toute évidence, l'Europe dont la démographie s'effondre depuis près d'un demi siècle a beaucoup de mal à assumer sa nouvelle vocation, celle d'être désormais, comme le furent et le demeurent les States, une terre d'accueil.

C'est un sujet qui sans aucun doute va beaucoup nous occuper dans les années qui viennent. De toute évidence l'évaporation du printemps arabe et la montée de l'islamisme n'y est pas pour rien.

MG

 

Aucun commentaire: