samedi 7 septembre 2013

Baromètre: La N-VA gagne 2.7% en Flandre!

JONAS LEGGE  La Libre



 Ecolo perd des plumes en Wallonie. 

"Pour qui voteriez-vous si des élections étaient organisées ce dimanche ?" Notre baromètre "La Libre/RTBF/Dedicated" livre son verdict. 

En Flandre

Dans le nord du pays, la N-VA tient toujours le haut du pavé. Avec 35,5% d'intentions de vote, le parti de Bart De Wever devance largement les autres formations politiques. Il voit même son score augmenter de 2,7% par rapport à notre baromètre de mai dernier. 

Derrière l'intouchable N-VA, c'est le CD&V qui pointe le bout de son nez, avec 17,3%. Kris Peeters et ses ouailles progressent de 1,4%. 

Le sp.a complète ce trio de tête mais les équipes de Bruno Tobback risquent d'avoir la grise mine puisqu'ils reculent de 2,1% pour finalement recueillir quelque 12% des suffrages. 

Suivent l'Open VLD à 11,8% (-1,1), le Vlaams Belang à 11,3% (-0,1) et Groen à 6,9% (+0,4)

A BRUXELLES

Le MR continue de caracoler en tête des votes dans la capitale du royaume. Didier Reynders, Vincent De Wolf et les leurs récoltent 22,5% (+0,6) des intentions. 

Le PS est en embuscade puisque les "rouges" connaissent la plus belle progression par rapport au sondage de mai dernier. Ils augmentent de 1,2% en engrangeant, au total, 21,1% des suffrages. 

Derrière les troupes libérales et socialistes, on retrouve Ecolo, à 11,7% (-0,7).

Ensuite, arrivent le FDF à 11,2% (-0,2) et le cdH à 10,5 (+0,7). Les humanistes ne se classent donc que cinquièmes à Bruxelles. 

EN WALLONIE

Au sud du pays, le PS conforte son hégémonie en dépassant de peu la barre des 30%. La formation de Paul Magnette augmente de 1,7% par rapport à notre dernier baromètre. 

Le MR reste lui dans la même fourchette que précédemment, en atteignant 23,5% (-0,5). 

Le cdH stagne également, à 12,8% (-0,1), mais dépasse malgré tout Ecolo, qui connait une perte de 2%. Les verts figurent donc en quatrième position, avec 12,7%. 

 

Ce sondage a été effectué par Internet, du jeudi 29 août au lundi 2 septembre sur un échantillon représentatif de 2.714 électeurs belges. Et ce, dans les trois régions du pays. La marge d'erreur maximale est d'environ 3,3% par région.

Ce sont tout simplement deux sondages différents qui donnent des résultats différents.

Le même sondage indique que les électeurs potentiels de la NVA sont très inquiets pour "l'après mai 2014", il est donc probable que beaucoup changeront d'avis dans l'isoloir. Pour l'instant, dire que l'on vote ceci ou cela n'a aucun conséquence donc les votes "extrêmes" sont toujours surreprésentés.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY
QUE DONNERAIT UN SONDAGE SUR LES SONDAGES?


Soyons de bons comptes. Ce ne sont pas les sondages qu'il faut interroger (ils se contredisent de semaine en semaine), mais l'évolution de la croissance.

- la reprise économique est sensible en mai 2014: la NVA sera aux alentours de 20-25%

- la reprise économique n'est pas aux rendez-vous, la NVA sera aux alentours de 30%.

Autrement dit, Di Rupo II est une hypothèse à envisager avec résignation pour 2014.

Pourquoi résignation? Parce que ce gouvernement d'union des contraires dont on ne dira jamais assez  que son plus grand mérite est d'exister manque singulièrement de dynamisme et surtout d'ambition réformatrice.

C'est un gouvernement hollandiste, à la française avec toutefois une meilleure gestion de la communication.

Pas de quoi hurler d'enthousiasme.

MG

 

Aucun commentaire: