lundi 9 septembre 2013

Magnette réfute tout «nivellement par le bas» dans l’enseignement

Le Soir



Le président ff du Parti socialiste, Paul Magnette, a réfuté lundi « tout nivellement par le bas » dans l’enseignement au cours de la décennie écoulée, comme évoqué dimanche par le président MR, Charles Michel, lors des Estivales de son parti à Chevetogne.

« Ce n’est statistiquement pas vrai », a répliqué M. Magnette interrogé sur Matin Première (RTBF).

Il n’y a jamais eu autant d’élèves scolarisés, jamais autant d’enfants ayant réussi le certificat d’études de base (CEB), et jamais autant de jeunes inscrits dans l’enseignement supérieur, a-t-il notamment défendu.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

MAUVAISE REPONSE


Magnette répond en défendant un bilan quantitatif quand Michel parle de la régression de la qualité de l'enseignement, qui est difficilement réfutable.

 

 

Aucun commentaire: