mardi 24 septembre 2013

QUALIFIEE DE "PUTE" DANS LA SERIE "ALBERT II", WENDY VAN WANTEN VEUT PORTER PLAINTE


LA LIBRE

 


 Il n'aura fallu que trois épisodes à la (pathétique) série royale pour faire surgir les premières menaces de tribunaux.

La chanteuse flamande Wendy Van Wanten (le nom de scène d'IrisVandenkerckhove) et son compagnon Frans Vancoppenolle veulent introduire une plainte contre la série "Albert II", diffusée sur la chaîne flamande Een, peut-on lire mardi dans les quotidiens Het Nieuwsblad et Het Laatste Nieuws. Le couple n'accepte notamment pas que la reine Paola qualifie Wendy de "pute" (hoer) dans la série. Dans le troisième épisode, Wendy Van Wanten, jouée par l'actrice Goele De Raedt, a une relation avec le prince Laurent, et une scène les montre ensemble au lit.

"Nous n'avions pas l'intention de regarder la série, mais nous avons appris la semaine dernière que Wendy y figurait. Par pure curiosité, nous avons donc allumé notre télévision. Tout ce qui y figure n'a aucun sens", estime FransVancoppenolle, qui est également le manager de sa compagne.

Le couple estime par ailleurs que les réalisateurs ont fait preuve d'un "manque de décence" en ne prévenant pas Wendy de son apparition dans la série.

Le producteur Eric Wirix ne comprend pas cette réaction : "Je ne pense pas que nous avons fait quelque chose de mal. Nous n'avons fait que répeter ce que tout le monde savait déjà. Par ailleurs, le mot 'pute' est prononcé par Paola. Cette dernière est la seule qui pourrait avoir un problème avec cela, mais elle ne m'a pas appelé pour l'instant".

Le Palais n'a pas souhaité réagir. "C'est une fiction, pourquoi la famille royale devrait réagir?", a indiqué le porte-parole Rafike Yilmaz au quotidien Het Laatste Nieuws.




COMMENTAIRE DE DIVERCITY

PAUVRE PHILIPPE

Pauvre Philippe, lui qui s'applique de toutes ses forces à donner une image lisse de la royauté, voilà que la monarchie prend eau de toute part. A qui la faute?  A son passé qui la rattrape à la vitesse de la lumière, une lumière crue qui transforme ses protagonistes en caricatures vivantes. Les fils d'Albert semblaient avoir un faible tout rubénien pour les rondeurs flamandes dans le louable dessein d'améliorer leur néerlandais: sleeping dictionary. Visiblement Paola et Fabiola n'ont pas saisi tout l'intérêt de ce penchant.

Les Windsor aussi furent dans la tourmente à la mort de Diana.

Mais le bon peuple est versatile, le Diamond Jubilee de Elisabeth et le Royal Baby ont remis la monarchie anglaise au goût du jour.

Mais, dieu que tout cela peut être ennuyeux.

MG

 

  

"WENDY VAN WANTEN EN PRINS LAURENT DOKEN METEEN SAMEN IN BED"

She Magazine


Wendy Van Wanten heeft wel degelijk een relatie gehad met prins Laurent. Dat beweert haar voormalige lijfwacht Marc Staelens in zijn boek. Ook haar ex-chauffeur bevestigt het verhaal.


Jacky De Moor zegt in Dag Allemaal dat de zangeres de prins tegen het lijf liep op een modeshow in Parijs. Ze zouden die nacht ook samen het bed in zijn gedoken. "De prins nam Wendy in z'n wagen mee naar een restaurant. Daarna hebben wij haar thuis afgezet, maar daar is ze niet blijven slapen. Waar ze de nacht wél had doorgebracht, dat was duidelijk", klinkt het.

De zangeres lijkt zich alvast geen zorgen te maken. "Jacky en Marc waren meelopers. Vrienden van Danny die mee naar Wendy's optredens reden, voor de fun en de champagne. Veel werd er niet gezegd", laat haar manager Patrick Vandewattyne weten in het weekblad. Volgens hem zal het boek vooral "veel luchtbevatten.

 

Aucun commentaire: