jeudi 3 octobre 2013

APPEL DE CHEFS DES RELIGIONS A ROME CONTRE "LE TERRORISME RELIGIEUX"


AFP et la Libre


"La guerre ne se gagne qu'avec la paix. Nous, hommes et femmes de religions différentes, depuis Rome, voulons nous engager à faire grandir ce grand mouvement pour la paix", ont-ils conclu.

Trois cents personnalités des grandes religions et de la société civile ont lancé mardi à Rome un appel à "repousser le terrorisme religieux" "blasphématoire", à la fin d'une rencontre organisée par la communauté Sant'Egidio proche du Vatican, et annoncé leur prochaine rencontre en 2014 à Anvers (Belgique).

Sur la place du Capitole à Rome, les dignitaires religieux, notamment des trois grandes religions monothéistes, ont relevé, à l'issue de leur 27e rencontre, que "la crise économique a appauvri tout le monde".

"Ce n'est pas seulement de pauvreté économique qu'il s'agit, mais aussi d'idées, d'espoirs, de rêves. C'est la résignation face à l'histoire, face aux guerres et à la violence. Le pessimisme et la résignation finissent par conforter le mal", ont affirmé dans cet appel commun les participants. Ils ont entendu pendant trois jours de nombreux témoignages du Moyen-Orient et des pays du Sud sur lahaine religieuse, l'islamisme, la guerre, la discrimination des femmes, le drame de l'immigration clandestine.

"Nous voulons que les jeunes grandissent à l'école de la paix. Il y en a assez de la culture de l'ennemi qui empêche de voir dans l'autre une richesse pour soi. Etre fidèles à nos racines religieuses ne nous éloigne pas, au contraire", ont-ils proclamé.

"Solennellement nous repoussons le terrorisme religieux : utiliser le nom de Dieu pour tuer est blasphématoire. Le terrorisme religieux nie par sa nature même la religion", ont affirmé d'une même voix des dignitaires de l'islam, du christianisme, du judaïsme et d'autres religions.

"La guerre ne se gagne qu'avec la paix. Nous, hommes et femmes de religions différentes, depuis Rome, voulons nous engager à faire grandir ce grand mouvement pour la paix", ont-ils conclu.

La communauté catholique, surnommée "l'ONU du Trastevere"(un quartier de Rome) pour ses médiations discrètes dans les conflits, a annoncé que sa prochaine rencontre annuelle aura lieu en août 2014 à Anvers en Belgique, en souvenir du début de la Première Guerre mondiale. Celle-ci avait commencé le 4 août 1914 par l'entrée de l'armée allemande en Belgique.

 

 

PAUS JOHANNES PAULUS II IN APRIL HEILIG VERKLAARD

Johannes Paulus II en Johannes XXIII worden allebei volgend jaar op 27 april heilig verklaard. Dat heeft de huidige paus Franciscus bekendgemaakt tijdens een bijeenkomst met zijn kardinalen.


Franciscus zei de kardinalen dat twee belangrijke figuren in de Kerk, KarolWojtyla en Angelo Giuseppe Roncalli, heilig verklaard zullen worden. Zij waren paus van 1978 tot 2005 en van 1958 tot 1963.

De aankondiging van een datum voor de canonisatie wordt al sinds juli verwacht. Toen heeft paus Franciscus een tweede mirakel goedgekeurd dat aan paus Johannes Paulus II wordt toegeschreven. De weg naar de snelste heiligverklaring in de recente geschiedenis lag daarmee open.

Het eerste mirakel sloeg op een niet te verklaren genezing van de Franse non Marie Simon-Pierre van de ziekte van Parkinson. Het tweede mirakel betreft een vrouw uit Costa Rica die op wetenschappelijk onverklaarbare wijze genezen zou zijn van een gezwel.

Johannes Paulus stond bekend voor zijn mediavriendelijke en rondreizende stijl. Hij was een felle criticus van het communisme en van wat hij de uitwassen van het kapitalisme noemde.

De paus keurde ook het heiligdom voor Paus Johannes XXIII goed, die met het Tweede Vaticaans Concilie de kerk moderniseerde. Aanleiding hier was een Italiaanse zuster die genas van maagbloedingen nadat ze een afbeelding van de overleden paus op haar buik had gelegd.

In misvieringen verving paus Johannes XXIII het Latijn door de volkstaal. Sinds zijn dood is er wel maar één mirakel aan hem toegeschreven


 

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

SANCTO SUBITO ET LES PARADOXES DU VATICAN


Voici donc un pape défunt qui guérit miraculeusement du Parkinson quand lui même en fut douloureusement accablé pendant la plus grande partie de son pontificat?

Descartes aurait trouvé la chose singulière.

Mais voici qu'explose une vague de sympathie inouïe en faveur du nouveau pape sud américain, qu'aucune critique sérieuse ne vient atténuer jusqu'ici.

Cette résurrection vaticane annonce-t-elle un come back du catholicisme dans nos régions? C'est franchement peu probable mais la chose s'est vue déjà lors de la contreréforme, mouvement initié par Rome avec la création de l'ordre jésuite pour endiguer le succès foudroyant du protestantisme.

Il ne faudrait pas perdre de vue que le pape latino est un pur produit de cet ordre jésuite.

"Les jésuites ont été et demeurent le levain  -  pas le seul, mais sans doute le plus efficace  -  de la catholicité : culture, enseignement, témoignage missionnaire, fidélité au Saint-Pontife" (François)

Mais ce qui nous interpelle , nous libres penseurs, c'est la volonté de ce pape de relancer un dialogue interconvictionnel y compris avec les non-croyants. " Le Concile Vatican II, inspiré par le Pape Jean et par Paul VI, a décidé de regarder l'avenir dans un esprit moderne et de s'ouvrir a' la culture moderne. Les pères conciliaires savaient que cette ouverture à la culture moderne était synonyme d'œcuménisme religieux et de dialogue avec les non-croyants. Après eux, on fit bien peu dans cette direction. J'ai l'humilité et l'ambition de vouloir le faire."

Puissent ces belles paroles être confirmées par ce que le Coran nomme "un agir bellment"

MG

 

 

 

COMMENTAIRES DES INTERNAUTES

 


 

"A force de mettre de l'eau libérale dans le vin du catholicisme, celui-ci va devenir de plus en plus insipide.
Le message chrétien va de plus en plus ressembler à une espèce de prêchi prêcha droit de l'hommiste et culcul la praline."

"Il y a plus de vingt ans que mon curé (local) parle comme lui et nous sommes très heureux du discours du Pape qui rencontre les idées et les préoccupations de tant de chrétiens "de base" !"

"Il devient de plus en plus sympathique." 
"S'il continue comme cela, il risque de se faire liquider par les ultraconservateurs." 
"Je me réjouis de voir les réactions des Léonards & Co et des prêtres locaux".

" Ce Pape est vraiment une bénédiction divine."

"Si nous devons suivre Jésus en répandant sa parole jusqu'au confins de la terre, il ne faut pas prêcher mais simplement montrer l’exemple. Le bon Pape François, un autre « Poverello » comme Saint François a tout à fait raison sur ce point-là." 
"Lui, il parle vrai et juste contrairement à ses prédécesseurs loufoques."
"Le retour aux sources, à l'Evangile est en marche ! Merci à L'Esprit qui nous comble de sa grâce..."

"Je suggère au pape François de commencer par supprimer le dogme le plus ridicule de la religion catholique, celui de l'infaillibilité pontificale. Après tout, il est difficile de croire aujourd'hui que c'est le soleil qui tourne autour de la terre."

" Même ceux qui ne sont pas chrétiens sont touchés par tant d'humilité, de simplicité ... 
"Enfin un pape qui remet de l’ordre parmi tous ces moyenâgeux."

"Il me semble plus près de Jésus Christ et de l'évangile que les deux précédents !Quel souffle de vie pour ceux qui croient."

"J'ai pas trop l'impression d'un malaise, plus d'une énorme réjouissance tant chez les athées que chez les chrétiens."
"Quel homme! Il touche l'athée que je suis. Chapeau ..."

"J'avais déjà dit hier que j'avais eu les larmes aux yeux après la lecture de cet entretien je n'ai pas connu l'époque du concile car j'étais trop jeune mais je mesure à quel point il a dû donner tant d'espoir aux catholiques. Nous allons probablement devoir subir les récriminations des radicaux (ils sont partout aujourd'hui) il leur restera toujours des endroits où ils pourront prier au milieu des ors et des dentelles, l'essentiel c'est de vivre de l'Amour du Christ."

"Pas un nouveau souffle mais le souffle de l'évangile oserais-je dire !"

"Un pape qui se dit anticlérical, voilà qui me plaît!
"Cette remise en question de l'Eglise romaine est plus que bienvenue, c'est un nouveau souffle qui est à l'œuvre au Vatican, en rupture avec les prédécesseurs (et ce sans les renier).
Il était temps."

"Il commence à parler comme un individu normal, et cela crée un malaise. C'est fou ça."

 


Aucun commentaire: