jeudi 24 octobre 2013

De Wever à la manif' des policiers: "Pas une récupération politique"


La Libre


 De Wever a échangé une poignée de main avec Luc Trullemans.

Ce mercredi, environ 4000 policiers s'étaient donné rendez-vous pour protester contre la violence qui complique, selon eux, l'exercice de leur métier au quotidien. Les représentants syndicaux ont été reçus par Joëlle Milquet, ministre de l'Intérieur, et Annemie Turtelboom, ministre de la Justice. 

Dans la foule, certaines personnalités n'ont pas échappé à l'oeil des photographes. Ainsi, Bart De Wever, président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, était aux côtés des manifestants. Récupération politique? "Non", a assuré De Wever au micro de RTL. "Comme bourgmestre d'Anvers, je suis à la tête du plus grand corps de police de notre pays donc je pense que c'est important d'être ici de montrer qu'on est derrière les policiers et pas derrière les criminels", a-t-il déclaré. Autre invité surprise: Mischaël Modrikamen... qui n'était pas venu seul. Le président du Parti Populaire était en effet accompagné de Luc Trullemans. Alors, pourquoi le duo était-il présent?

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

CECI N'EST PAS UNE RECUPERATION POLITIQUE

Bart De Wever rehaussant par la présence de son auguste personne la manifestation des policiers syndiqués contre la violence: un vrai scoop! Et voilà que, cerise sur le gâteau, le nationaliste populiste flamand serre la main deTrullemans devant les caméras qui tournent. Voilà qui devrait le faire remonter dans les sondages en bénéficiant des suffrages, un instant perdus, de la droite extrême.

On songe à Sarko tentant de rallier désespérément, in extremis, les faveurs de l'électorat FN en fin de campagne pour les présidentielles.

MG


LA TRAHISON DES IMAGES

La Trahison des images (1929, huile sur toile, 59X65cm Art Institute of Chicago) est un des tableaux les plus célèbres de René Magritte. Il représente une pipe, accompagnée de la légende suivante  : « Ceci n’est pas une pipe. » L'intention la plus évidente de Magritte est de montrer que, même peint de la manière la plus réaliste qui soit, un tableau qui représente une pipe n’est pas une pipe. Elle ne reste qu’une image de pipe qu'on ne peut ni bourrer, ni fumer, comme on le ferait avec une vraie pipe.


Aucun commentaire: