jeudi 26 décembre 2013

Vœux de Snowden : « Un bébé qui naît aujourd’hui n’aura pas de vie privée »


Nouvel Obs

Edward Snowden, l’ex-employé de la NSA (National Security Agency) à l’origine des révélations sur l’espionnage américain dans le monde, a adressé un message de Noël sur la chaîne publique britannique Channel 4.

 



Six mois après son arrivée en Russie comme réfugié politique, Snowden reste plus mobilisé que jamais. Ton solennel, il nous rappelle que chaque jour, notre droit a la vie privée, disparait un peu plus. Voici son message en français.

 

« Bonjour et joyeux Noël.

 

Cette année, j’ai l’honneur de pouvoir m’adresser à vous et votre famille.

 

Récemment, nous avons appris que nos gouvernements, travaillant de concert, ont mis en place un système de surveillance à l’échelle mondiale, pour surveiller chacun de nos faits et gestes.

 

L’écrivain Britannique Georges Orwell nous a averti dans son livre “BigBrother” des dangers qui pèsent sur nos données personnelles. Mais les moyens de surveillance décrits dans son livre : micro, caméras, la télé qui nous espionne, ne sont rien à côté des moyens disponibles aujourd’hui.

 

Nous avons des “ puces ” dans nos poches qui nous suivent partout où l’on va. Pensez à ce que cela signifie pour la vie privée d’une personne normale.

 

Un bébé qui naît aujourd’hui grandira sans la moindre idée de ce que “ vie privée ” peut bien vouloir dire. Ils ne sauront jamais ce que signifie avoir un moment à soi, une pensée sans qu’on l’enregistre ou qu’on l’analyse.

 

Et c’est un grave problème. Car la vie privée est fondamentale. La vie privée est la condition essentielle qui nous permet de nous réaliser et de décider qui nous voulons être dans la vie.

 

Les débats qui ont lieu aujourd’hui détermineront la confiance que l’on peut avoir à la fois dans la technologie que nous utilisons et dans les gouvernements qui la contrôlent.

 

Ensemble, nous pouvons trouver un meilleur compromis que cette surveillance généralisée et rappeler au gouvernement, que, s’il veut vraiment savoir ce que l’on pense, nous le demander est toujours moins cher que de nous espionner.

 

A tous ceux qui m’écoutent, merci et Joyeux Noël »



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

UN DISCOURS DE ROI


Hugo Camps a raison, le vrai discours royal fut celui de Snowden, ce héros qui nous ouvre les yeux sur le monde quasi totalitaire de la surveillance permanente et généralisée dans lequel désormais nous baignons.

A côté de cela, la langue de bois des chefs d’Etats couronnés résonne comme un airain sonore et des cymbales retentissantes.

Philippe Premier guindé et moralisateur ne nous a pas épargné les clichés de Noël sur les Belges qui réussissent et les Belges qui souffrent, le Nobel de physique, nos militaires en opération de maintien de la paix et les emblématiques Diables Rouges.

Nous avons eu droit à l'importance cruciale de l'école pour faire s'épanouir les qualités de chacun, au salut au travail admirable des enseignants et des éducateurs (leur tâche est si difficile) et même au dialogue et à la réconciliation nécessaires entre tous les Belges ; l’exemple de Nelson Mandela. nous ayant montré que le dialogue et la réconciliation peuvent changer le monde. Voilà qui devrait ravir DiverCity.

Certes, mais pas un traître mot sur la montée du grand péril totalitaire dénoncé par Snowden qui mériterait largement le Nobel de la Paix.

« Ik vond de alternatieve kersttoespraak van Edward Snowden indrukwekkenderDe klokkenluider van inlichtingendienst NSA haalde het boek 1984 van George Orwell erbij. In een striemend betoog over een kind vanvandaag dat zelfs het begrip privacy wordt ontzegd. "Terwijl privacy net bepaalt wie je bent en wie je wilt zijn."

Difficile de ne pas partager ce point de vue.

MG



 

DM CAMPS

In hun eerste kersttoespraken hebben de koningen van de lage landen, Filip en Willem-Alexander, de kunst van gemoedelijkheid opgezocht. Minder staatsie,meer fysieke intimiteitBeiden ruimhartig met dank, voor leerkrachten enopvoedersvoor vrijwilligers die zorg dienen en eenzaamheid bestrijden.

 

Je kan niet zeggen dat Filip erbij stond als een krompraterHij waszelfverzekerdbijna aanraakbaar. De stoethaspel van weleer is dood,achterstallig onderhoud is volbracht.

 

Vorstelijke kersttoespraken ontsnappen zelden aan bubbels van zweverigheid. Het blijven toch kanselredes met geaffecteerd dialect van gene zijde.

 

Koning Filip was minder zuur dat zijn voorganger Albert. Hij pakte het slim aandoor te verwijzen naar Nelson Mandela. "Hij heeft ons getoond dat dialoog enverzoening de wereld kunnen veranderen. Laten wij ook in onszelf die krachtvinden." Daar krijgt N-VA geen speld tussen.

 

Ook Willem-Alexander had het over "verbindingen met anderen". Te beginnen:thuis!

 

Ik vond de alternatieve kersttoespraak van Edward Snowden indrukwekkender.De klokkenluider van inlichtingendienst NSA haalde het boek 1984 van George Orwell erbij. In een striemend betoog over een kind van vandaag dat zelfs hetbegrip privacy wordt ontzegd. "Terwijl privacy net bepaalt wie je bent en wie je wilt zijn."

 

Hallucinant deficit van een tijdgeest. Brandwonde in de eerste graad. Overprivacy hoor je staatshoofden niet. Vermeend erfrecht.

 

Hugo Camps

Aucun commentaire: