mercredi 22 janvier 2014

Emir Kir au fédéral


Où mettre les grosses cylindrées électorales ? A l’Europe, au fédéral ou à la région ?


Emir Kir © Belga

Comme les trois scrutins se tiendront le même jour, le 25 mai, les états-majors des partis sont confrontés à des choix tactiques difficiles. Au Parti socialiste, c’est tout vu : on a choisi de placer l’essentiel des forces au fédéral, pour tenter de conserver les 26 sièges détenus aujourd’hui à la Chambre, et ainsi permettre à Elio Di Rupo de rempiler comme Premier ministre. Par conséquent, le ministre régional bruxellois Emir Kir (11 646 voix en 2009, soit le deuxième score socialiste) devrait figurer sur la liste fédérale.

F.B.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LE GRAND MAMAMOUCHI

Mamamouchi : Nom burlesque dont s'est servi Molière pour donner une
dignité turque à son bourgeois gentilhomme. Par extension, se dit en
dénigrement des hauts dignitaires dont on veut faire ressortir l'air
d'importance ou d'arrogance.
On dit le maire de Saint Josse intelligent et maîtrisant bien ses dosssiers.
Cela dit, il faut savoir que Kir est l’icône et l’idole (un Turc
ministre, vous imaginez !) de la communauté turque très nationaliste
de Schaerbeek-saint Josse où sa photo trône dans les cafés à côté de
celle de Mustapha Kemal dit Attaturk.
C’est dire qu’en le plaçant en ordre utile sur la liste fédérale, le
PS entend capter l’ensemble du vote turc à son avantage. Réflexe
communautariste ? Of course horse !
Pourquoi au fédéral ? Pour qu’il ne fasse pas plus de voix que Rudi
Vervoort au régional pardi !

MG


 

 

 

Aucun commentaire: